Noyau d’olive Enregistrer au format PDF

Jeudi 10 janvier 2019
0 vote

de Erri De Luca (traduit de l’italien par D. Vilin) Folio Gallimard

En couverture, comme une colombe au rameau d’olivier rejointe par une main tendue…

erri de Luca

Ce petit ouvrage est rempli de sérénité, celle peut-être de l’auteur qui se dit incroyant, (vous en découvrirez les raisons) mais qui à chaque aurore, lit quelques versets des saintes Écritures… versets qu’il savoure et « retourne dans sa bouche » comme un noyau d’olive. « J’inaugure mes réveils par une poignée de vers, et le cours de la journée prend ainsi son fil initiateur ».

Son assiduité lui fait reconnaître en ceux qui ont accueilli la « force venue d’en haut, l’empreinte digitale, la trace du soulier de Dieu ».

La traduction des textes à partir de l’hébreu ancien nous fait sortir des sentiers battus. Sa mise en perspective peu commune de textes nous donne à penser et à goûter des significations pas habituelles.

Ouvrez le livre… et l’incroyant vous fera peut-être découvrir un nouveau visage de Dieu