Voici l’heure bénie Enregistrer au format PDF

Lundi 23 décembre 2019
0 vote

A l’heure où l’arbre a consenti à se dépouiller de sa parure d’automne, A l’heure où dans le silence, palpite une vie intérieure intense, Dame Nature nous fait signe dans un recueillement parfumé de sacré.

A l’heure où le Maître du Temps a choisi de se dépouiller des splendeurs de sa gloire A l’heure où la cour céleste retient son souffle devant l’offrande bénie une humble femme s’habille le cœur dans sa modeste demeure

82207660_p A l’heure choisie au plus profond de la nuit loin de la ville et du bruit à l’heure bénie, dans le plus grand dépouillement naît le divin enfant le tout petit qui porte l’inouï.

C’est le printemps dans les cœurs. « La tige de Jessé a fleuri »(1) Dans un « agenouillement intérieur »(2 ) les bergers et les anges , l’immense foule des adorateurs, murmurent le NOM qui surpasse tout Nom JÉSUS SAUVEUR "Qu’à chaque battement de cœur vous le passiez et repassiez sur vos lèvres comme un harmonica d’enfant" (3)

1/ P.T.P p 5 2= F .Carrillo 3=G Baudry moine de Landévennec