Un concert à la communauté par les enfants bénéficiaires du Secours Populaire Enregistrer au format PDF

Vendredi 5 juillet 2019
0 vote

Le 23 octobre 2018, nous avions invité Christine, la présidente du Secours populaire à nous parler de ce qui se vit dans l’Association avec l’équipe des bénévoles qui comprend 32 membres dont huit dans le bureau

A cette occasion, Christine nous fait prendre conscience de l’ampleur de la tâche : 65-70 familles viennent tous les 15 jours à la banque alimentaire, en alternance avec l’épicerie solidaire, des cours de français sont donnés aux familles roumaines venues pour travailler en usine, . On y trouve aussi de quoi se vêtir, un petit salon de coiffure aménagé, un coin de jeux pour les enfants. Ce qui nous a frappées c’est le souci éducatif tant auprès des adultes pour les accompagner dans toutes leurs démarches, qu’’auprès des enfants ; et c’est l’amour pour ces personnes abîmées par la vie, l’écoute de leurs souffrances, de leur situation, sans jugement , sans à priori.

1

Dans notre partage en communauté, touchées par ce témoignage, nous nous disions « Christine qui se dit incroyante nous renvoie à l’attitude de Jésus dans l’évangile » A cette occasion elle nous parle des projets à venir : « l’accès à la culture pour les enfants pour être comme les autres enfants » dit-elle ; à la bibliothèque par un accompagnement à la lecture d’un livre, à la musique par Julie une professionnelle. D’où l’idée de les inviter à venir nous donner un concert à la fin de l’année scolaire.

2

C’est vendredi 28 juin que les enfants sont venus avec leur prof de musique, accompagnés d’ adultes, dont une famille irakienne avec ses enfants dont Emilie âgée de 8 mois. Ils nous ont fait entendre plusieurs chants gestués et ils ont été bien applaudis par l’auditoire. En retour, d’eux d’entre nous, ont lancé des refrains repris par tous.

3

Puis est venu le temps du goûter : glace, boisson fraîche très appréciés du fait de la chaleur. C’est aussi un moment privilégié pour parler avec l’un ou l’autre : « Comme on se sent bien chez vous » dit une adulte. « Vous vivez ensemble ici ? …Vous avez chacune votre chambre ? » Un des enfants. Ceci oblige à exprimer dans un langage simple le choix de notre vie ensemble.

4

Sur le panneau d’affichage du couloir, certains enfants prennent le crayon pour nous remercier Dans des cœurs dessinés, ils écrivent : « Vous êtes les plus mignonnes » « On vous aime » « Merci pour cette belle fête »

Lors de l’au revoir, joie de voir beaucoup de lumière dans les yeux.

5

6