Tracer des chemins nouveaux Enregistrer au format PDF

Mardi 16 juillet 2019
0 vote

Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de chemins nouveaux, selon les pessimistes pour survivre, selon les optimistes pour mieux vivre. Et ceci dans tous les domaines : personnel, social, politique, religieux. Mais attention ! Les chemins fleuris de nos rêves ne sont pas à chercher dans les nuages qui sans cesse se font et se défont au gré du vent. Ils sont à tracer sur notre terre ferme, pleine d’aspérités, en territoires inconnus qui peuvent nous réserver des surprises ! Comment ne pas s’y perdre

20190714_162440_resize_65

Heureusement, chaque territoire possède sa carte avec ses routes, ses rivières, ses montagnes bien tracées. Carte en poche, nous voilà donc rassurées au moment où nous quittons les sentiers battus à la recherche de chemins nouveaux. Cependant, gardons-nous bien de mépriser les sentiers battus. Si d’autres, avant nous ont passé et repassé par là c’est qu’ils mènent quelque part ! Ils pourraient nous sauver si nos recherches débouchaient sur des impasses. Souvenons-nous aussi que la carte n’est pas le territoire. La carte nous évite de nous égarer, elle nous indique la direction à prendre. Mais si nous avons le nez constamment sur la carte nous risquons de finir dans les décors. De plus, les panneaux « accident » « Déviation » ou « inondation » ne sont pas indiqués sur la carte. Ni cette manifestation d’ouvriers, de paysans ou de gilets jaunes. Dans ce cas, même le GPS n’est pas d’un grand secours.

gettyimages-947794940-1024x1024_resize_9

Il faut alors trouver un itinéraire vert, un sentier qui n’est pas signalé sur la carte, s’enfoncer dans les chemins de terre, négocier des virages impromptus ! En toute circonstance, à chaque étape de notre recherche, gardons-nous-nous bien de confondre la carte nette, bien tracée, millimétrée avec le territoire habité, vivant, mouvant, changeant. Au-delà des peurs et des préjugés, en route pour tracer des chemins nouveaux, au-delà des sentiers battus, des idées préconçues, avec cartes à déplier, et règles à ouvrir de temps en temps afin d’éviter de nous égarer ou de rester embourbées dans les ornières de chemins trop creux !