Prenons nos bâtons de pèlerins Enregistrer au format PDF

Une soirée avec le MEJ
Mercredi 26 février 2014
0 vote

Une soirée au rythme des pèlerins d’Emmaüs qui, chemin faisant, découvrent l’ardente brûlure de la présence du Ressuscité dans leur cœur.

Cette présence de Dieu nous l’avons expérimenté dans la simplicité des relations fraternelles, dans le repas partagé, la Parole méditée. La simplicité et la joie de Lucie, Maxime, Ambre et Florence furent pour nous toutes Filles du Saint Esprit, du bon pain pour la route, une bouffée d’air vivifiant, une ouverture, une pause bienfaisante sur notre chemin.

« Tous en marche sur le même chemin, prenons le temps de nous arrêter… Bienvenue, en route vers un même Dieu, ensemble nous marcherons mieux… »
info document -  voir en grand cette image

Telle fut la première étape, où au gré du bâton de pèlerin passant de main en main, nous nous sommes accueillis et présentés.

Puis prenant le bâton de pèlerin pour nous mettre en marche, l’aventure commençait se déroulant au fil du récit des pèlerins d’Emmaüs, d’étape en étape, de lieu en lieu, de découverte en découverte.

info document -  voir en grand cette image

Invités à célébrer la joie et le bonheur d’être ensemble, un apéritif aux mille et un fruits nous attendait. Écoute de la Parole de Dieu, petit commentaire puis la joie du partage… Ce fut la deuxième étape dans l’intimité d’une petite pièce tout à coup illuminée de notre discret brouhaha et de la chaleur des liens qui se tissent.

info document -  voir en grand cette image

Reprenant le bâton de pèlerin, nous prenons la route vers l’auberge d’Emmaüs. Se laver les mains, entrer, trouver place autour de la table, écouter la Parole et partager simplement ce qu’elle nous dit pour notre vie aujourd’hui. Enfin, faire vibrer nos papilles gustatives autour de salades exotiques… Chants et danses agrémentent ce temps de rencontre plus prolongé.

De nouveau, le bâton de pèlerin donne le signal du départ vers le lieu où il nous faudra cueillir et goûter les fruits…la Parole reste au cœur de notre marche…nous écoutons le dernier passage du récit.

info document -  voir en grand cette image

Le dessert se fait par nos mains appelées à confectionner une belle salade de fruits, dégustée après avoir visionné une courte vidéo du rassemblement du MEJ à Strasbourg

info document -  voir en grand cette image

en novembre dernier.

« Nous venons à la source et nous voulons y boire », notre soirée s’achève en offrant à Dieu notre reconnaissance, en nous remettant devant Celui qui fut au cœur de cette aventure. « Nous voici vers Toi, comme on marche vers un puits ». Relire cette aventure pour la relier à Dieu…

Merci Florence, merci Ambre, Lucie, Maxime pour la belle simplicité de votre foi qui s’est exprimée à travers votre fraternité et votre joie tellement évangélique ! Merci à toutes les sœurs qui ont accepté de marcher sur ce chemin et qui ont contribué à rendre la soirée si belle et profonde ! Merci à toutes les petites mains discrètes restées dans l’ombre mais qui ont su nous donner de la lumière !
info document info document info document info document info document info document info document info document info document

Vos témoignages

  • DONTSA JIOHOU SIMONE 26 février 2014 12:16

    La marche est indispensable pour notre vie. Lorsqu’un enfant nait, sourit, parle, tous n’attendent plus q’une étape primordiale : le voir marcher. Et lorsqu’il marche, tous se sentent soulager. C’est ainsi que l’Esprit du Seigneur nous attend. Il veut nous voir marcher mais aussi il voudrait qu’on se laisse conduire par le guide ; comme l’a si bien fait Ann le weekend dernier. MARCHER, les FSE en savent quelque chose : De Marie Balavenne…………………………………nos jours . Et ça ; c’est aussi la Force de l’Internationalité