Pentecôte Enregistrer au format PDF

Lundi 6 juin 2011 — Dernier ajout mardi 14 juin 2011
0 vote

« Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Tout à coup survint du ciel un bruit comme celui d’un coup de vent… Alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partagèrent et il s’en posa sur chacun d’eux.. Ils furent tous remplis d’Esprit- Saint et se mirent à parler d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer »Actes 2, 1-3…

Le livre des Actes parle d’un grand bruit, comme un coup de vent ; de langues de feu ; d’une foule assemblée, des gens qui parlent et comprennent toutes les langues : Il s’agit bien d’un événement important et décisif.

Et nous lisons : « Alors s’éleva la voix de Pierre..  »(Actes 2, 14)
Pierre, le peureux, le lâcheur, terré, depuis des jours, avec ses compagnons, par peur des Juifs, professe sa foi en Jésus-Christ, avec une conviction qui « bouleverse le cœur  » des auditeurs.(Actes 2, 37)

Les apôtres sont envahis par un Feu qui les jettera sur les routes de Palestine et plus loin, pour annoncer la Bonne Nouvelle : « Nous ne pouvons pas ne pas parler ». (Actes 4, 20) Ce Feu fera d’eux des missionnaires ardents, des frères, emplis de charité, animant des communautés de prière et de partage.
Chaque année, nous célébrons en Église cet événement de la première Pentecôte.

Mais chaque jour est « Pentecôte », si nous nous ouvrons à l’Esprit, si, ensemble, nous discernons le sens de ses appels dans les réalités de nos engagements et de notre vie (RV30).

L’Esprit brûlera nos cœurs de charité, et nous aidera, en Eglise, à annoncer la Bonne Nouvelle d’un Dieu de tendresse.

Sœur Simone. Communauté de Pludual