Partage à l’occasion de la semaine missionnaire mondiale Enregistrer au format PDF

Jeudi 22 octobre 2020
0 vote

Cette année le 18 octobre était la clôture de la semaine missionnaire, ce matin à la messe de 9h30 à Saint Martin, Nicolas donnait son témoignage, je fais le choix de le mettre entièrement

Bonjour à tous,

Je m’appelle Nicolas, j’ai 34 ans, je suis paroissien de Saint Martin depuis quelques années et le père Rodrigue m’a demandé ce matin de vous partager en quelques mots en quoi je cherche à répondre à cet appel de Dieu qui nous envoie sans cesse, quelles que soient nos situations de vie.

Un 1er engagement fort devant Dieu, ça a été le mariage avec Blandine, depuis 10 ans cette année. Le mariage nous introduit dans une nouvelle dimension de don à l’autre, à son épouse, son époux. Don de soi aussi quand il nous est donné d’accueillir et d’élever des enfants. Mais dans le mariage, le couple s’engage aussi vis-à-vis de l’Église et de la société. Quand on regarde bien, c’est un engagement très fort que le mariage !

La voie que nous avons trouvé pour contribuer à bâtir un monde plus juste et fraternel a été de nous engager ensemble au sein de l’association ATD Quart Monde. Cette association – plusieurs d’entre vous la connaissent déjà – est née à Noisy-le-Grand il y a 60 ans. C’est une association qui lutte contre l’exclusion en s’appuyant sur l’expérience des personnes concernées. Elle donne beaucoup d’importance au partage des savoirs, à l’accès de tous à la culture et aux droits fondamentaux. Avec cette association, nous sommes littéralement envoyés en mission, comme les prêtres sont envoyés dans une paroisse, nous sommes envoyés dans des lieux d’action en France ou dans le monde. C’est comme ça que nous sommes arrivés à Noisy-le-Grand il y a maintenant 4 ans.

Dans l’église aussi, nous sommes appelés à prendre notre part malgré notre faible disponibilité. Concrètement, j’ai été appelé il y a quelques années à rejoindre l’Equipe d’Animation Paroissiale. Nous sommes quelques laïcs à nous réunir régulièrement avec le prêtre de la paroisse pour regarder ensemble ce qui fait la vie de la paroisse, voir comment soutenir les personnes qui assument des services et en appeler d’autres. Avec Blandine, il nous a été aussi demandé d’animer les temps d’éveil à la foi pour les enfants de 3 ans jusqu’au CP.

Nous avons répondu à ces appels en faisant confiance qu’ils étaient inspirés par l’Esprit Saint et en faisant confiance à l’Esprit Saint pour nous accompagner. Je pense vraiment que Dieu nous envoie tels que nous sommes et que si nous lui répondons dans la Foi, nous ne devons pas nous inquiéter, même quand les difficultés surviennent. C’est ce que nous a dit Jésus dans l’évangile d’hier : « Quand on vous traduira devant les gens des synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire. » C’est dans l’évangile selon saint Luc, 12, 8-12.

Merci pour votre écoute et prions les uns pour les autres, prions Dieu pour qu’avec ce que nous sommes, nos forces et nos faiblesses, nous répondions à Son appel, nous fassions Sa volonté ! Amen.