Oser prendre la parole Enregistrer au format PDF

Samedi 19 janvier 2019
0 vote

Ces temps-ci nous sommes tous invités à prendre la parole pour exprimer nos besoins, nos désirs, nos frustrations dans divers groupes de participation. A cette occasion il bon de nous rappeler que la difficulté de communiquer est la condition normale entre des êtres humains et la communication vraiment réussie, la miraculeuse exception. Comme le dit le Petit Prince, « le langage est (souvent) source de malentendus ». Nous en faisons l’expérience tous les jours en famille, au travail, dans les diverses communautés auxquelles nous appartenons.

prendre la parole en réunion

Il y a ce que je pense et ce que je choisis de vous dire parce qu’on ne peut pas tout dire. Il y a ce que je pense et que je ne vous dis pas, parce que c’est mon jardin secret. Il y a ce que je pense et que je n’ose pas dire parce que je crains que vous ne soyez pas d’accord. Il y a ce que je veux dire et ce que je dis réellement parce que je ne trouve pas les mots justes. Il y a ce que je dis et que vous êtes heureux d’entendre, parce que c’est aussi ce que vous pensez. Il y a ce que je dis et que vous n’entendez pas parce qu’on attend toujours les êtres comme on les veut et qu’on n’est pas prêt à la surprise. Il y a ce que je dis et que vous n’entendez pas parce que trop dérangeant. Il y a ce que je ne dis pas, mais que vous croyez entendre parce que cela vous arrange. Il y a ce que je ne dis pas, parce que je risquerais de vous déplaire et que votre amitié m’est précieuse.

Voilà quelques possibilités de ne pas s’entendre. Chacun peut repérer sa propre difficulté ou allonger la liste. Mais, s’il vous plaît, essayons quand même !

prendre_la_parole_en_public