« Et l’incroyable arrive !… » Enregistrer au format PDF

Samedi 24 décembre 2011 — Dernier ajout mardi 20 décembre 2011
0 vote

Que cette fête ravive en nous l’amour pour Dieu, pour son Fils Jésus-Christ… Qu’elle réveille en nous l’amour de nos frères, surtout des plus petits.

« Et l’incroyable arrive !… »

Les hommes, dans leur besoin de donner sens à ce qu’ils vivaient, de le magnifier, ou le conjurer, s’étaient fabriqué des idoles. Ils avaient appelé « dieu » ce qui les terrifiait, ce qui les émerveillait, ce qui les rassurait : Le tonnerre, le feu, le vent, la mer, le soleil, … Ils avaient déifié des hommes puissants, célèbres, des empereurs… Ils avaient inventé des dieux de l’amour, de la fécondité, de la vie, de la mort. Ils avaient besoin d’un être qui les dépasse, qui maîtrise tout, qui les protège, qui personnifie leurs peurs pour les exorciser. Ils sentaient confusément qu’il devait y avoir autre chose… Quelqu’un …

Le peuple Juif, peuple élu, avait eu la révélation d’un Dieu unique, personnel. Mais, s’Il les accompagnait, Il restait lointain, vénéré et redouté .

«  Ah ! Si tu déchirais les cieux et descendais, Devant ta face, les montagnes seraient ébranlées !  » Isaïe 63, 19

Et l’incroyable est arrivé !…

Dieu est venu parmi nous ! Dieu s’est fait l’un de nous !

Il s’est fait petit, avec les petits, pour nous grandir, nous élever jusqu’à lui. Il est venu nous dire, par toute sa vie d’homme, que c’est beau et grand d’être homme, qu’il y a « plus » en nous, que nous sommes faits pour aimer, pour être heureux, que le plus merveilleux est devant nous, au-delà de nous, en Lui .

Il nous a dit que Dieu est Tendresse, qu’Il est Père, notre Père. Il nous a aimés, jusqu’à mourir.

« Il est venu chez les siens, Et les siens ne l’ont pas accueilli. » Jean 1, 12

Nous avons continué à chercher des idoles… Mais Il vient encore. Il vient chaque jour, inlassablement. L’accueillerons-nous ?

Noël est la célébration de l’Amour, de « Dieu parmi nous », un Dieu assez fou pour « se livrer perdant aux mains de l’Homme. »

Que cette fête ravive en nous l’amour pour Dieu, pour son Fils Jésus-Christ, « venu en notre chair ». Qu’elle réveille en nous l’amour de nos frères, surtout des plus petits. Qu’elle soit « Noël pour tous » ; qu’elle soit « Noël », Bonne Nouvelle pour notre monde déchiré, angoissé, vidé de sens. Qu’elle soit paix, fraternité, joie profonde !

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux Et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime ! »

http://lixow.com/yves_molac/mes_peintures_a_l_huile_classiques/nativite_biblique

Vos témoignages

  • Thérèse Revault 4 janvier 2012 07:27

    Qui donc est Dieu pour nous … au jour le jour ? Quel visage de Dieu éclaire réellement notre « humble quotidien »Merci , Simone,de nous partager ta réflexion qui provoque et stimule la nôtre . Oui,la Lumière continue à luire dans les ténèbres … dans nos ténèbres ! Ouvrons les yeux et contemplons la Nouveauté que l’Esprit engendre au cœur même de nos faiblesses ,dans celles du monde et de l’Église ! Oui, l’Incroyable arrive… il est là…