Mission accomplie ! Enregistrer au format PDF

Samedi 17 août 2019
0 vote

Depuis 1852, plus d’une centaine de Filles du Saint-Esprit se sont succédées dans la paroisse de Trégunc. Elles ont été appelées par Monsieur et Madame de Calan, des convertis qui ont voulu se mettre au service des « pauvres et des déshérités » en offrant une maison aux sœurs pour leur mission. L’aventure pouvait commencer : outre tous les soins infirmiers à domicile et au dispensaire dès 1959, c’est une école pour les petites filles qui a pris naissance, et s’est développée au gré des besoins de Trégunc. Puis un patronage pour jeunes filles, un internat qui abritera jusqu’à 70 internes, un cours ménager, un atelier de dentelle, toutes créations en vue d’aider ces jeunes à être bonnes épouses et bonnes mères. Le départ des Frères Maristes de l’école des garçons conduit les sœurs vers un nouvel appel : la mixité de l’école Saint Michel toujours bien vivante aujourd’hui. Elles sont entrées dans le projet communal d’une cantine municipale pour les scolaires et ont donc fermé leur propre cantine. La communauté a poursuivi sa mission au service de l’église paroissiale : sacristie, équipes de funérailles, M.C.R. (Mouvement chrétien des retraités), accompagnement des offices à l’orgue…Chacune des Sœurs visitait les malades et les personnes isolées ; la porte de la maison s’ouvrait volontiers pour un accueil à la manière de Marie Balavenne.

1

2

3

4

5

6

Petit à petit, tout ce que nous avons mis en route dans cette paroisse est repris par des laïcs que nous avons à cœur de soutenir jusqu’à notre départ. Un bel au revoir et un envoi dans notre nouvelle mission s’est vécu au cours du traditionnel pardon de Notre Dame de Kerven, qui a rassemblé bon nombre de connaissances venues aussi pour la kermesse paroissiale.

7

8

9

10

Tous les bénévoles de cette fête étaient conviés à un apéritif et un repas d’amitié au cours duquel plusieurs intervenants, dont Monsieur le Maire, ont exprimé leur reconnaissance à toutes les sœurs et à la Congrégation. Sourire, service, disponibilité, écoute et humilité, voilà ce qui se disait volontiers dans les conversations, et qui a été exprimé par l’un d’eux. En remerciement, chacune de nous avons reçu deux plaquettes souvenir sur Trégunc.

12.2

Merci à vous les Tréguncois pour tout ce que nous avons vécu ensemble et pour tout ce que vous nous avez donné.