L’inter-communauté Brest – Rade à Tréguier Enregistrer au format PDF

Mercredi 20 juin 2018 — Dernier ajout samedi 23 juin 2018
1 vote

Il est bon de garder mémoire et de partager de beaux moments de fraternité ! Nous avions décidé de nous rendre à Tréguier, haut lieu de pèlerinage, car à partir du 1er juillet, notre inter-communauté (brest – Le Conquet) fait partie de la » région Saint-Yves ».

Nous y sommes allées par une belle journée de soleil, dans l’octave de la fête de St Yves. Le voyage en car nous a semblé court : les organisatrices nous ont mis dans l’ambiance en éveillant notre intérêt à l’histoire de St Yves et à celle de Renan, autre figure incontournable de cette cité trégoiroise… Et comme nous traversions des localités où les Filles du St Esprit ont été présentes, Yvette Le Grand a ravivé notre mémoire !…

2

Première de notre pèlerinage : Minihy – Tréguier, lieu de naissance de St Yves. Le sacristain de la Cathédrale et guide sur ces lieux, bien connu d’Yvette Simon, nous y attendait. En nous présentant les origines de ce grand défenseur des pauvres, nous avons senti sa profonde vénération pour ce grand saint. Il nous a accompagné vers le manoir de Kermartin, lieu de naissance d’Yves, où ne reste de l’époque que le puits et le colombier.

4

6

C’était déjà l’heure du repas. Table réservée dans un restaurant de la rue St Yves, à deux pas de la Cathédrale… Les jubilaires et les sœurs qui fêtent leurs 80 et 90 ans ont été très touchées de recevoir un petit cadeau – surprise.

9

Puis le pèlerinage reprend ses droits par la découverte de la Cathédrale où nous retrouvons notre guide de la matinée. En homme discret, compétent et serviteur passionné de l’Eglise, il nous a campé St Tugdual, fondateur de la Cathédrale, avant de nous révéler tous les trésors de cet édifice et de nous rassembler devant le tombeau de St Yves où il nous a fait prier l’Esprit Saint. Nous avons quitté ces lieux avec une nouvelle prière à l’Esprit-Saint. Là s’est terminée notre visite guidée…

10

12

13

Mais il nous fallait encore explorer le Cloître, réputé par ses arcades flamboyantes et ses gisants. Une autre surprise nous attendait : une magnifique exposition d’éléments marins sculptés dans la pierre : un foisonnement de vie !

Nous ne pouvions pas quitter Tréguier sans jeter un clin d’œil à la maison de Renan dont les portes étaient fermées. Pour compenser notre déception, nous avons dévalé la pente raide qui mène au port. Chemin faisant, nous avons découvert le Calvaire de la Protestation, érigé en 1904 par les catholiques mécontents de l’érection de la statue de Renan sur la place centrale. Celle-ci fut inaugurée deux ans plus tôt en présence d’ Emile Combes.

14

15

Nous avons repris la route, heureuses d’une journée qui nous a plongées dans l’Histoire, et qui nous a permis de vivre une réelle fraternité. Expérience à renouveler !…

3

5

7

11