Joyful 2019 à Landerneau : « remplis de joie et d’Esprit-Saint » Enregistrer au format PDF

Dimanche 19 mai 2019 — Dernier ajout lundi 24 juin 2019
0 vote

Ce JOYFUL est un grand rassemblement diocésain des collégiens et Lycéens. Cette 3e édition, a rassemblé environ 850 jeunes et 300 adultes animateurs et organisateurs. Pendant deux jours sur un beau site de ST ERNEL à Landerneau, s’est construit un village de jeunes, de tentes pour la nuit, et de barnums pour diverses activités ludiques, sportives, réflexives , des zones de silence, de prière, d’adoration, d’écoute ou de réconciliation , une zone pour les repas bien sur et une salle, superbement agencée et décorée, pour les rassemblements : la mise en route avec Mgr Dognin, les temps de musique et de fête.. Clôturée ce dimanche après-midi par une belle et vivante célébration eucharistique.

21

L’objectif de ce weekend festif et accessible à tous était de permettre aux jeunes de faire communauté autour du Christ par la prière avec des frères aines dans la Foi, et d’associer aussi les paroissiens. Une rencontre transgénérationnelle, à laquelle, j’ai eu la joie de participer.

Une foule de jeunes pour rendre « visible l’Eglise »..Une Eglise jeune animée par des jeunes, une Eglise joyeuse, solidaire…un peu bruyante parfois, mais ne leur a-t-on pas conseillé de « FAIRE DU BRUIT » pour dire leur Foi en ce monde. ?

19-03-09_prepa joyful-29 1

Le concert, animé par le groupe ANTYDOT, traduit par le témoignage et les chants la FOI en JÉSUS VIVANT, en un DIEU PÈRE et aimant chacun et en l’action du st ESPRIT.

« L’Antydot disait l’animateur, c’est JÉSUS.. » « L’énergie durable c’est TOI »

Le stand du service des vocations très attrayant : une longue file attendait, (dialoguant avec un moine de Landevennec, une religieuse, un couple de laïcs).. devinez pourquoi ? Il avait construit un « mur de l’escalade » où chacun pouvait s’exercer à « monter toujours plus haut » : comme tous appelés à la sainteté..

3

Beaucoup de créativités, d’initiatives, de couleurs et de joie : « C’était phénoménal » disaient des jeunes, et ils repartaient avec plein de rendez-vous pour cet été.

(Antydot : www.antydot.com/)