En mission dans le quartier Enregistrer au format PDF

Mardi 24 février 2015 — Dernier ajout mercredi 24 juin 2015
0 vote

Ce samedi 7 février, nous étions 10 religieuses rassemblées au 179, rue de Charonne, dans le 11e arrondissement de Paris, pour une rencontre fraternelle.

Qui sommes nous ? Quatre Filles du St Esprit, 3 sœurs de la Divine Providence de Créhen et trois Franciscaines de Blois. Un point commun entre nous : toutes nous habitons le même quartier et fréquentons la même paroisse du Bon Pasteur.

. A 15 heures nous commençons par un temps de prière au cours duquel nous partageons sur un extrait de la lettre du Pape François à tous les consacrés. Quelle force, quelle audace dans cette injonction du souverain pontife : « j’attends de vous que vous réveilliez le monde…  » Pour cela nous devons croire que « Dieu nous donne la capacité de scruter l’histoire dans laquelle nous vivons et d’interpréter les événements ; nous sommes « comme des sentinelles qui veillons pendant la nuit… » Au cours du partage chacune a pu confier à la prière de toutes « les frères et les sœurs, les pauvres sans défense » auprès desquels elle est engagée. A l’issue de la prière nous nous sommes retrouvées pour un goûter durant lequel un tour de table a permis une plus grande connaissance mutuelle ; en effet trois parmi nous ne sont là que depuis septembre dernier. Très humblement mais avec beaucoup de foi et d’amour chacune s’adonne aux tâches communautaires évidemment, mais aussi à des engagements destinés à soulager la misère, la souffrance autour de nous. C’est ainsi que les unes et les autres se trouvent dans diverses associations telles que le « Secours Catholique » pour l’alphabétisation, l’accompagnement scolaire, les maraudes au bois de Vincennes, « Aux captifs la libération » pour la présence aux gens de la rue, pour la présence aux femmes prostituées, « Le champ de Booz » auprès des femmes en situation irrégulière, « Habitat et Humanisme » pour un accompagnement des familles en grande précarité en vue de les aider à s’insérer dans leur quartier, Hélène est infirmière et travaille dans un hôpital du 14e plusieurs assurent aussi des heures de permanence à la paroisse, d’autres se chargent d’embellir et de fleurir l’église, l’une fait le catéchisme une autre fait partie du conseil pastoral, deux sont engagées dans le catéchuménat et une dans le néophytat ; en bref, des centaines de petits actes « apparemment sans importance » à longueur d’année qui porteront du fruit Dieu seul sait comment, goutte d’eau dans cet océan de population qu’est le 11e - arrondissement le plus dense de Paris – Que dans tout cela nous puissions « vivre la mystique de la rencontre » en nous laissant « éclairer par la relation d’amour qui passe entre les trois personnes divines  » Avant de nous séparer, nous programmons une rencontre pour prévoir ce que nous ferons le dimanche des vocations pour « témoigner avec joie de la vitalité de ceux qui ont été appelés à suivre le Christ . »

Vos témoignages

  • Thérèse Revault 28 février 2015 07:02

    Bravo +++ Un même Esprit parle au cœur des congrégations et il est vraiment important de le donner à sentir comme vous le faites à travers cette rencontre vécue . Bonne suite ensemble ! En attendant un écho de ce qui sera vécu à l’occasion de la JMV .