Dans un monde incertain : le goût de l’attente Enregistrer au format PDF

Mercredi 1er novembre 2017 — Dernier ajout samedi 16 juin 2018
0 vote

Le réseau des « 43+ » - avec comme animatrices Yvonne MAZE et Anne-Geneviève GUERIN (membres du bureau) - s’est retrouvé le weekend des 28 et 29 octobre 2017 à St BRIEUC. Le thème de cette rencontre « Filles du Saint-Esprit dans un monde incertain ».

La présence de Jeanne LE ROUX, Anne-Marie LE PABIC, Nicole PONCHAU et Elisabeth BOUDONNET a encouragé le groupe.

Le samedi :

Un partage en petits groupes a démontré une grande précarité, de l’insécurité, de la violence, le non-respect de la vie. Et, en même temps, des germes de vie, des initiatives, le travail avec les associations. Les progrès dans le domaine scientifique, dans la technologie. Des lieux qui aident : la communauté, les groupes de réflexion et de partage entre bénévoles engagés. Nous nous appuyons sur le Christ, la personne et les écrits du Pape François, sur notre tradition, la prière.

Nous avons apprécié des témoignages qui montraient des initiatives et des chemins de vie dans ce monde. Ces témoignages donnés par :

  • Françoise COTEL en lien avec les migrants et à la prison de Rennes,
  • Malou FLOCH avec la maison bleue de Brest, maison d’accueil des familles de détenus.
  • Maryvonne LOZACHMEUR et les maraudes dans le bois de Vincennes.

Le soir, un temps de détente, grâce à Skype, nous avons pu être en relation avec Isabelle CRACCO au PEROU : formidable moment de fraternité et de joie.

Le dimanche :

Après un bon temps de prière, nous avons écouté une intervenante de qualité : Yvette LE GRAND. Elle nous a invitées à l’espérance dans ce monde incertain et à « garder le goût de l’attente » : « Dieu est dans le réel de nos vies. Pour l’accueillir dans l’esprit des béatitudes évangéliques, 7 attitudes spirituelles sont requises »

  • 1. Consentir à la lucidité et à la vérité,
  • 2. Intégrer la perte,
  • 3. Croire à l’utopie évangélique du Royaume
  • 4. Consentir à ne pas cerner l’avenir,
  • 5. Risquer la traversée,
  • 6. Garder le goût de l’attente,
  • 7. Scruter la nuit pour découvrir le feu qui illumine et guide.

Le dimanche après-midi, un temps de dialogue entre le groupe et le Conseil Provincial portant essentiellement sur les nouvelles structures et l’avenir de la Province. Puis, chacune reprend la route avec ce qu’elle retient de ce temps fort.

Peuple du Dieu vivant qui épouse ton histoire, Ne crains pas pour demain. Poussé par l’Esprit, tourne tes pas vers l’avenir, Eglise du Seigneur.

Vos témoignages