Assemblée économique Enregistrer au format PDF

Dimanche 31 mars 2019 — Dernier ajout jeudi 4 avril 2019
0 vote

L’esprit a de la suite dans les idées. Au service Économique, comme au Conseil Général, c’est la même parole de Jésus qu’il rappelle : CONFIANCE, N’AYEZ PAS PEUR, C’EST MOI

1

2

Confiance Pour les affaires économiques, j’avais tendance à faire une confiance aveugle à celles qui en avaient la charge : "c’est l’affaire des économes !" me disais-je. Mon admiration pour leur compétence et mon allergie aux chiffres faisaient le reste. Et voici que cette année, la journée économique a transformé ma confiance aveugle en confiance lucide. Tout est clair dans la gestion de nos biens. Notre rapport aux autorités civiles sur le plan législatif est précis et incontournable. L’équilibre des comptes est assuré. Dans nos Maisons de Retraite, le souci du bien-être des résidents et de leur avenir, a conduit à de grands travaux, comme un don à la société ; en cela nous restons fidèles à ce que nous avons toujours fait au cours de notre histoire. La simplification de la mise en commun, la manière d’assurer le partage, permettent à chacune et à chaque communauté de donner, demander, recevoir et rendre selon ses besoins. « Parmi nous, il n’y a ni pauvres ni riches », seulement des sœurs qui se font confiance et s’en remettent librement les unes aux autres pour leur existence.

3

5

N’ayez pas peur ! Un coup d’œil rapide sur les courbes statistiques nous a rappelé qu’après les belles années du pain multiplié, nous sommes toutes embarquées dans le même bateau, obligées, comme les disciples à passer sur l’autre rive, la rive de la diminution. Et cela peut faire peur. Peur vite dissipée par nos économes. Si un jour passer sur l’autre rive voudra dire s’embarquer pour l’EPHAD, n’ayons pas peur : mille occupations nous y attendent : animation, services, loisirs, cadre agréable, entraide fraternelle. « Et quand nous ne pourrons plus…. ? Et quand il n’y aura plus personne parmi nous pour….. » ? N’ayons pas peur : des laïcs salariés sont déjà là, avec nous, pour nous aider et prendre des responsabilités. Leur présence à notre rencontre, leur simplicité et leurs sourires nous rassurent. Cela nous oblige à nous conformer aux règles de toute entreprise, mais n’est-ce pas pour nous une nouvelle manière d’être présente au monde, comme nous l’avons toujours voulu.

6

7

« C’est moi » Cette assemblée économique ne fut pas seulement un temps d’information, mais une vraie rencontre spirituelle. A chaque pas nous étions ramenées au chemin que nous avons choisi pour suivre Jésus : la Règle de Vie C’est lui qui nous rappelle que nous sommes en mission jusqu’au bout : « Quand nos forces diminuent, il nous est donné, par delà la souffrance, de nous abandonner plus profondément à la présence aimante de l’Esprit. Il nous introduit en Jésus-Christ, à travers les limites et la mort, à la plénitude de l’Amour. (R.V. 11) Par la mise en commun de nos biens nous voulons être, comme la Première Communauté chrétienne signe du Royaume de Jésus.

8

9

Ajoutons que la simplicité et l’humour de Thérèse et Véronique, leur pédagogie, qui donnait à voir ce dont on parlait, ont fait de cette journée un vrai temps de fraternité sur le chemin du chapitre.

10

4

photos de l’assemblée économique de Saint Brieuc

Vos témoignages

  • Thérèse Revault 2 avril 2019 21:09

    Bravo et merci, Jeanne, pour cet intéressant écho donné à cette assemblée. Un bonne « mise en bouche » pour celles qui, comme moi, ne l’ont pas encore vécue !C’est une dimension de notre « être en société et en Eglise » qui est loin d’être « à option » . Merci vraiment pour cette vraie « relecture » !!! Et merci à celles qui assure ce service avec compétence , conviction et grande cordialité .