Poèmes

DESERT

tendresse sans fond et sans prix Et ce murmure en nous Plus profond que les sources Et qui vient de plus loin, de plus sûr, de plus pur. Tendresse sans mots et sans cri Et cet appel en nous plus vrai que tous les verbes et plus fort et plus clair. Traversant tous les strates Genèse et corolle (...)

Dans le petit matin d’hiver Pleure une colombe Elle n’a trouvé pour se poser Qu’un arbre dénudé Une colombe esseulée N’est plus une colombe ! Son chant de nuit rejoint le mien Dans le petit matin. Dans le petit matin d’hiver Veille une colombe. Elle a chanté, (...)

Le tiède vent du soir Raconte des histoires Aux rosiers du jardin Il leur parle des îles De vagues et de bateaux De poissons indociles Et de parfums nouveaux. Pour lui dire merci Les roses se balancent Et chuchotent ravies Ballades et romances Et leurs têtes alourdies Font non-non aux (...)

Marie de la Rivière Marie de l’eau vivante Et des grands arbres fiers Des racines aux rameaux. Heureux de murmurer Pour la Mère de Dieu Des mercis chaleureux Des compliments nouveaux Marie de Pommeret Le chant de la rivière Fait rire les galets. Les mots du chapelet Se glissent en cachette Dans (...)

La rose parle La rose orange Rose de feu Splendeur d’été. La rose parle Et c’est étrange Sur un pétale satiné Perle scintille Rosée ou pluie. La rose parle Si belle fleur la rose orange Et c’est étrange Seule une larme parle au (...)

Jusqu’à quand Seigneur, Laisseras-tu ton serviteur ? Tu dors dans la barque Comme un bienheureux Dans les bras du Père. Et moi, dans la tempête, Je lutte, je désespère. Les vagues violentes Flagellent mon corps Broyé par la souffrance. Les morsures du froid Pénètrent mon être tout entier. Mon corps (...)

Petite graine de bonté cachée au creux de la terre, que fais-tu dans l’obscurité ? Je grandis en patience dans l’espoir de donner de bons fruits aux cœurs brisés et blessés Petite graine de beauté semée dans les entrailles de la terre que fais-tu dans (...)

J’ai ouvert devant toi une porte que nul ne pourra fermer (Apo 3,8) Cette porte, c’est toi Jésus « Je suis la porte, celui qui entre par moi sera sauvé ». Jn 10,9

Au chant du merle siffleur, la marmotte secoue sa torpeur. Sortie de son lourd sommeil, elle s’offre aux baisers du soleil, Le jour perce la voûte ténébreuse. L’églantine séduit les butineuses (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher