Justice, non violence, intégrité de la création

Il y a des tentes Quechua mais ce sont des hommes, des femmes, des enfants, des étrangers…

« Les Amarrés du Légué, c’est une très belle histoire vraie et sans fin… ! »

Oui, je suis convaincue que la Vie Religieuse Apostolique, dans sa dimension communautaire, est une Parole pour le monde et l’Église d’aujourd’hui.

En 3 ans, nous avons vu 7 camps de Roms expulsés sur la commune de Noisy.

En fin de journée, dans un très bref temps, les participantes étaient invitées à exprimer un trait éclairant avec lequel elles repartaient…

La Délégation, en ce dernier jour de la semaine de Pâques, par ses 29 équipes réparties sur le territoire du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier et dépassant ses frontières… jusqu’en Mauritanie et le Sénégal, promulguait ses orientations pour les cinq années à venir… afin que la Pâque du Christ ne cesse d’être porteuse de vie et d’amitié « à chaque moment du chemin ».

Rencontre du 27 novembre 2012, au 179 rue Charonne, à Paris : « Une Eglise au service de l’humanité : diaconia, démarche sociétale », dans la suite du week-end de Juillet comme la rencontre du 14 novembre à l’Ile-Blanche, pour que nous mettions en œuvre, aujourd’hui, ce que notre cœur nous dit qu’il faut que nous fassions…

Dans la suite du weekend de juillet 2012 : « Une Eglise au service de la société », nouvelle rencontre au regard, cette fois, de quelques textes de la Constitution du concile Vatican II : « L’Eglise dans le monde de ce temps ».

La place des Droits de l’homme était vraiment la place, ce jour-là, de 17h à 18h, de ceux qui, malgré leurs difficultés pour vivre, se mettent ensemble et parviennent à réaliser des projets de convivialité.

Solidarité à l’égard d’organismes qui sont quotidiennement aux prises avec l’accueil des étrangers et solidarité à l’égard des étrangers eux-mêmes.

Une nouvelle ouverture sur les plus « pauvres » avec le Père Antoine Sondag, prêtre du diocèse de Metz, pour un regard et un service plus ajustés.

WE de réflexion pour les Filles du Saint Esprit, les laïques consacrées et les laïcs associés qui le désirent.

Rencontre du 9 mars 2012, à Paris, organisée par le groupe « Justice, non-violence, intégrité de la création » . 35 participantes (FSE, Associées).

Nous sensibiliser les unes les autres aux élections présidentielles de mai prochain.

Aller à la rencontre de personnes sans domiciles fixes, tout d’abord, pour tenter de rétablir des liens de confiance…

Relecture d’une expérience de huit années d’engagement au Secours Catholique.

Comment des personnes seules deviennent « groupe mobilisateur » !

Les personnes qui sortent de prisons n’ont plus de repères et ont beaucoup à réapprendre. Ce qui me frappe c’est de voir combien les accompagnateurs prennent à cœur leur travail…

La mission confiée au groupe " Justice, Non-violence, Intégrité de la création " est de nous maintenir éveillées aux réalités de justice, de non-violence, de partage-solidarité et de développement durable, d’être aujourd’hui « des femmes qui continuent à donner hospitalité à la Parole : « J’ai eu faim…, j’étais un étranger…, j’étais nu…, j’étais malade…, j’étais prisonnier… ». Texte d’Evangile de Mt 25 qui a inspiré nos fondatrices.

Journée organisée par le groupe « Justice, Non-violence, Intégrité de la création » des Filles du Saint Esprit de la Province FBHR.

" Je témoigne de vous, hommes, femmes et enfants dont le renom est désormais gravé par le cœur, la main et l’outil sur le marbre de ce parvis des libertés. "

Le droit d’asile obtenu, un nouveau parcours se présente pour une famille (parents et 6 enfants de 9 à 19 ans), plein d’embûches imprévues entraînant de nouvelles insécurités.

Articles : 0 | 10 | 20 | Tout afficher