Actualités

Les joies et les peines des hommes et des femmes de ce temps sont importantes pour nous. Nous cherchons avec les hommes et les femmes de ce temps le sens de la vie.

Hier, mercredi 29 avril, Ouest France édition de St Brieuc a édité une page entière sur l’E.H.P.A.D. des Filles du St Esprit.

De la CORREF

Nous cherchons comment rejoindre nos différentes équipes autrement, susciter, créer d’autres approches sur WhatsApp, les communautés de quartier continuent.L’avantage : on est obligé de s’écouter, et chacune participe à son tour.. c’est plus facile ensuite de reprendre les situations de l’une ou (...)

Comme tout un chacun, les sœurs de la Maison provinciale sont invitées à vivre le confinement à leur manière. Comment cela se passe-t-il ? Quand vous entrez dans la Maison, c’est le silence ! Les volets sont clos. Les bureaux du personnel sont vides : télétravail oblige ! Cependant deux « ruches » (...)

En effet, par-delà les mesures en cours, l’environnement de notre maison éclate de printemps et le voisinage du Douron et de la baie est une invitation quotidienne à une marche « contemplative » fort appréciée. Et pourtant, la mission confiée à notre communauté est à entendre et à vivre dans cet « (...)

En cette semaine sainte, nous souhaitons vous partager une réflexion qui vient de notre paroisse Saint Paul, engagée en milieu populaire à Nanterre. Notre prêtre Vincent et un des diacres, Emile, proches de notre communauté religieuse, sont en lien avec la Mission Ouvrière. A côté de notre (...)

Une fleur est tombée du bouquet ce matin Une fleur rouge-sang sur la moquette sombre La tige dénudée lève bien haut la main Sans sa fleur colorée elle devient une ombre. Le monde est ce bouquet où la mort est entrée Son travail se poursuit de l’aube au crépuscule Et l’on craint pour les siens, (...)

A Nanterre, nous vivons une situation particulière. Confinées, mais présentes dans deux appartements, nous « sortons » pour les repas, la prière et le partage ensemble. Nous prenons soin les uns des autres par téléphone. Nous faisons connaître les initiatives de la ville pour aider les plus fragiles, (...)

Nous recevons ces jours-ci des messages de soutien de la part de nombreuses sœurs qui se demandent comment nous vivons notre situation d’isolement. Nous les remercions et nous voulons vous donner quelques nouvelles. Pour nous, dans notre EHPAD, c’est notre 4e semaine de confinement, puisque (...)

Voilà la réaction de deux résidentes.

Articles : 0 | 10 | 20 | Tout afficher