Dans l’Esprit de Pentecôte

samedi 17 juin 2017
par  Associés du Pas-de-Calais et de Belgique, Sr Monique Leroy
popularité : 21%
1 vote

Lorsque les Associés de Belgique, des hauts de France et les Filles du Saint-Esprit
de l’Oise et du Nord Pas-de-Calais se visitent et rencontrent des témoins.
Tel était l’objectif de notre rencontre en ce Lundi de Pentecôte.

JPEG - 47.5 ko

Dès 9h30, c’est la convivialité qui nous a réunis autour d’un bon café dans ce haut lieu
du Carmel de Fouquières–les-Béthune

JPEG - 42.8 ko

Notre premier témoin, ce fut Jean-Pierre.

Jean-Pierre a la particularité de faire partie de « L’œuvre des Charitables »
L’histoire de cette confrérie débute en 1188, lorsqu’une épidémie de peste dévaste la région :
Personne ne voulait plus enterrer les morts.
C’est alors que Saint-Eloi apparut en songe à Gauthier et à Germon, deux maréchaux-
ferrants en leur disant de fonder « une Karité » (Une charité).
Encouragés par les différentes personnalités civiles et religieuses, ils fondent la confrérie
des charitables.
Leur tâche consiste à accueillir les malades et à enterrer les morts sans distinction.
Par la suite lors de la guerre 14-18, au front de Lorette où il y eut 600.000 morts
Ils enterreront jour et nuit.
L’égalité devant la mort est un principe de base des religions ainsi que nos sociétés démocratiques.
Néanmoins cette égalité est rarement effective et l’argent constitue souvent une barrière souvent incontournable. Aujourd’hui encore les « charitables » poursuivent leur œuvre dans la région,
Dans les différents cimetières, aujourd’hui, le carré des indigents est une parole provocante. !
Dans l’échange qui a suivi, il nous a été facile et combien réconfortant, de faire mémoire de nos premières Sœurs qui, elles aussi ont relevé le défi de la misère et tracé de nouveaux chemins d’humanité.

JPEG - 73.2 ko

L’office du milieu du jour, nous fit partager la prière avec la communauté des carmélites.
De réelles agapes fraternelles s’en suivirent avec un pique-nique tiré du sac agrémenté d’un bon café gourmand mais surtout d’un bel échange en famille spirituelle, certains ne s’étaient pas vus depuis longtemps
.

Puis ce fut la rencontre avec les carmélites.

Un diaporama nous a fait entrer chez elles, nous présentant les points forts de leur
spiritualité ; leur manière de vivre l’entre elles et leur présence au monde.
Peu à peu, à partir de nos différentes questions et de leurs interrogations par rapport à notre choix d’associés aux Filles du Saint-Esprit, les différences de nos vocations sont apparues mais aussi nos complémentarités qui s’enracinent dans la force de l’appel :

Le Oui de notre Baptême, le Oui de la consécration…
Cet appel à puiser à la même Source qui nous entraîne à la suite du Christ et nous tourne vers nos frères.

Une grande prière d’action de grâces présidée par Michel Thiry, notre diacre, a exprimé notre joie et présenté les richesses et les fractures de notre monde au Seigneur que nous avons également confié à Marie, la femme totalement livrée à l’Esprit.

JPEG - 43.8 ko

Belle et riche journée, « telle une visitation »qui nous a renvoyés, redynamisés, dans nos lieux de Vie.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456