Un monde sans torture, un beau message d’espérance

dimanche 4 décembre 2016
par  Sr Marie-Thérèse GRALL
popularité : 17%
0 vote

La semaine de Solidarité Internationale vient de s’achever pour 2016. Dans le pays de Morlaix, les manifestations ont été nombreuses et de qualité. Le groupe œcuménique de l’A.C.A.T. (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) dont je fais partie avait décidé d’y participer en faisant, sur le marché de Morlaix, un sondage d’opinion :

  • Que savez-vous de la pratique de la torture à travers le monde ?
  • Vous-même, quel jugement portez vous sur l’utilisation de la torture ?
    Il faisait froid, ce samedi matin, et les gens étaient pressés de finir leur marché, cependant peu ont refusé de nous répondre.

Beaucoup ont été très étonnés d’apprendre qu’aujourd’hui encore plus de cent états continuaient à torturer, des hommes, des femmes, des enfants.
A notre surprise, sur les 207 réponses recueillies, 83/100 ont affirmé qu’à leurs yeux, tout acte de torture contre quiconque, et quelles qu’en soient les circonstances, était véritablement inacceptable.

Certaines réponses témoignaient d’une vraie réflexion :
« On est tous capables de torture. Moi-même, je ne peux pas assurer que je ne torturerai jamais, mais je suis contre ».
« Quand un pays torture, il n’est plus un état de droit ! ».

D’autres, avec grand bon sens, répliquaient  :
« la torture est inutile, elle ne règle rien ». Et même « Comme la guerre, la torture est une grande connerie » (sic).

Nous avons, bien sûr, entendu des constats pessimistes sur le monde actuel :
« Tout va à vau-l’eau, les politiques, la corruption, le laxisme. En dehors de la foi, je ne vois aucun espoir pour les générations qui montent ».

Mais, il y a eu aussi des propositions positives :
« A notre petite échelle, continuons à essayer d’améliorer ce monde malade. Plus de tolérance, de solidarité et ça irait mieux ».

Et nous avons même reçu des encouragements pour notre « travail »  :
« Il faut multiplier et « médiatiser » les démarches comme celle-ci ».
« Il faut que les Associations se fassent entendre à l’O.N.U. »
« Croyons davantage à une mobilisation citoyenne pour avancer ».

Il était 12H45, la matinée avait passé très vite et nous n’avions plus froid.

Quel lien entre ma vie de Fille du St Esprit, demandez vous ?
Qu’il me suffise d’emprunter ma réponse à la lettre de Sr Anne-Marie FOUCHER pour ce 8 décembre, à propos de Marie, Renée et les premières qui les ont rejointes « leur foi, leur discrétion, leur charité vécue entre elles et à l’égard de moins favorisés, nous stimulent à être, comme elles, témoins de l’Amour qui change le monde »

Leur relation heureuse n’est elle pas un beau message d’espérance pour notre monde qui souffre si souvent de violence, de non-respect et du rejet de l’autre différent ?


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois