Que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle ? (Luc 10, 25 )

mardi 12 juillet 2016
par  Sr Amandine Bagot
popularité : 16%
0 vote

C’est la question que le légiste, l’homme du savoir, pose à Jésus. C’est la question que se posent aujourd’hui bon nombre de nos contemporains, assoiffés d’intériorité dans un monde où le culte de l’instant, l’accélération croissante, le souci de rentabilité sont valeurs prioritaires…

La question du légiste n’est sans doute pas sans ambiguïtés ! Le récit de Luc ne nous cache pas qu’il veut « mettre Jésus à l’épreuve » … et qu’il entend « se justifier » ! Réaction tout humaine, malgré sa désobligeance, de celui qui sait et qui entend le faire savoir à son interlocuteur !…
Même si l’intention manque de justesse, Jésus va délicatement répondre à sa question.
Ainsi fait le Seigneur sur nos chemins tortueux : il sait se servir de nos maladresses, de nos détours et de nos déviances pour nous orienter vers son chemin de Vie….

JPEG - 77.3 ko

Pour entrer dans la Vie qu’il nous propose, pas d’autre voie que celle de la proximité de l’humilié, du laissé pour compte… C’est ce qu’il nous enseigne à travers la parabole du Samaritain.

A côté des hommes du culte (prêtre et lévite) qui, pour des raisons légales sans doute, font un pas de côté pour éviter de toucher ce pauvre hère quasi inanimé, Jésus, dans sa parabole met en scène le samaritain qui le voit… et s’arrête … Emu jusqu’aux entrailles, il s’approche, lui donne les premiers soins, tout simplement, sans aucune condescendance,… et le conduit en sécurité à l’hôtellerie la plus proche…

Ce Samaritain, semblable sans doute au « commercial » d’aujourd’hui, à l’homme d’affaires dont le projet est bien ciblé ! Il prend son temps !… il prend sur son temps pour se faire proche de celui qui est dans le besoin. Ce blessé ne devient pas sa propriété : l’homme s’en va poursuivre ses affaires. Mais sa vie est désormais traversée par la souffrance du malheureux rencontré qu’il a confié à un autre chargé de poursuivre les soins. N’a-t-il pas décidé de revenir sur place pour faire don du nécessaire pour la guérison ?

JPEG - 79 ko

Entrer en vie éternelle : écouter la voix du cœur pour se faire proche de la personne en situation de précarité, que ce soit sur le plan physique, psychique, moral ou spirituel…. ne pas se contenter de belles formules mais passer aux actes …

JPEG - 79 ko

En inscrivant cette parabole dans les vitraux de nos belles cathédrales moyennâgeuses, nos ancêtres dans la foi se sont faits l’écho des Pères de l’Eglise dont l’enseignement est très
riche : Celui qui nous fait entrer en Vie éternelle, c’est Jésus ( le samaritain en est la figure), le tout Miséricordieux, dont la vie donnée jusqu’à la mort de la Croix nous vaut la guérison de toutes nos blessures.
En accueillant cette Vie, nous sera donnée la grâce de devenir proche de tous ceux qui sont dans le besoin, quelles que soient la culture ou la religion, la grâce de faire miséricorde.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
image Noel
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031