Jour J pour le pôle de l’Iroise (1re partie)

mercredi 22 juin 2016
par  Sr Françoise Kervella
popularité : 28%
0 vote

Le 26 mai, le pôle de Brest, fait sa sortie. Le texte est long mais intéressant. Il sera édité en deux parties.

Nous partons sur les pas de Marie Balavenne, sous la houlette de Jacqueline Jégard.
La Communauté du Conquet se doit d’être ce matin à 9 H. à Brest où un car nous attend pour nous conduire aux sources de « la Charité » à St Pol de Léon. Les invitées sont présentes, à part les 3 malheureuses du Conquet et les 2 de la rue Riquet retenues par un ennui de santé et Elisabeth retenue aussi par sa future responsabilité. Le soleil est de la partie, quelle chance ! Jacqueline nous informe tout de suite que c’est Marie Balavenne qui se charge du temps…Nous roulons …pour « cueillir » 4 sur 4 des Sœurs du Folgoët au rond point de St Eloi-Landerneau. Au complet, les 22 Frangines sont à l’aise dans ce car confortable ! Nous avons le privilège d’avoir avec nous Angèle Blanchard qui nous fait un exposé des plus intéressants sur les débuts de notre histoire des Filles du Saint-Esprit au Pays du Léon. Je ne saurai pas dire grand’ chose de notre circuit en car, tout absorbées que nous étions par l’écoute de l’histoire de cet ancien diocèse où arrivèrent les premières Filles du Saint-Esprit au milieu du 18e siècle.

Au 6e siècle St Pol Aurélien venant du Pays de Galles, débarque à Ouessant et s’installe un peu plus tard à l’Ile de Batz. Il vient sur le continent évangéliser le Léon. Il est le fondateur du diocèse du Léon.
9e siècle : arrivée des Vikings qui dévastent les églises dont la première église romane à St Pol.
1368 : Fondation du Couvent des Carmes
1580 : fondation du Collège de Léon qui deviendra en 1910, « Notre Dame de Kreisker ».
1626 : fondation des Ursulines
1675 : Révolte des Bonnets Rouges dénonçant la misère du peuple.
1747 Notre fondation : première Maison de Charité   des Filles du Saint-Esprit en Finistère

En 1774, le Recteur de Saint-Pol-de-Léon écrit à Mgr de la Marche qu’il y a 200 mendiants et autant qui ne mendient pas mais qui méritent l’aumône dans sa paroisse du Minihy Saint-Pol. Ce sont ces pauvres que les Filles du Saint-Esprit visitent à domicile.

1789 la Révolution… 90 % du clergé refuse de prêter serment à la Constitution civile du Clergé. Nous sommes en terre du Léon ! Malgré tout, en 1790 des prêtres devront partir en exil en Angleterre. Monseigneur de la Marche lui-même devra s’exiler à Londres. Le diocèse de Léon fusionnera avec le diocèse de Quimper dès la création des départements par les Révolutionnaires.

D’autres réalités économiques intéressantes ont été évoquées par Angèle :
Le début de la culture des artichauts en 1661, le commerce des toiles au 19e siècle.
En 1890, Saint-Pol est le plus important exportateur de légumes de France.
1961 : Fondation de la SICA avec le grand Marché au cadran d’Alexis Gourvennec
Notons encore Philippe Abjean fondateur du « Tro- Breiz ». Il est à l’initiative de « la Vallée des Saints » ; Une centaine d’immenses statues de Saints peuplent la colline Callac. C’est l’originalité de notre époque qui voit affluer les pèlerins en ce lieu.

Nous avons bien roulé et nous posons pied chez les Sts-Politains après avoir passé devant notre première maison de Charité  , à l’actuel N° 9 de la rue du Pont Neuf. Accueil très chaleureux de la Directrice dans son école primaire de la Charité…Elle aussi connaissait nos archives. Elle nous a brossé une figure remarquable de la résistance de Soeur Christine Potier dans la tourmente de la Révolution de 1789.

Plus tard, au début du 20e siècle, les Filles du Saint-Esprit, soutenues par la population sauront faire face à l’adversité. En 1906, lors de la fermeture de l’école, les dix Sœurs rejoignent St Brieuc, puis partiront soit en Belgique, soir en Angleterre ou aux USA. Mais l’histoire a continué à Saint-Pol-de Léon avec les Sœurs et des laïques : école primaire, Ecole ménagère, Cours complémentaire… tout en s’adaptant aux évolutions nécessaires.

Aujourd’hui, cette belle école primaire de la Charité est en plein essor avec ses 400 élèves. Le souci pédagogique et l’éveil à la foi y sont bien assurés par les enseignants laïcs de l’établissement L’attention aux enfants en difficulté est prise en compte également dans une classe adaptée.

(suite au prochain numéro)


Commentaires

Jour J pour le pôle de l’Iroise (1re partie)
dimanche 26 juin 2016 à 11h54 - par  Marie-France CAVALOC

Merci au Pôle de l’Iroise pour ce voyage au pays de Léon !
C’est une bonheur de le retrouver avec vos yeux, avec la présentation d’Angèle, les divers commentaires, les photos…
Que cette rencontre donne envie à d’autres de découvrir ces richesses et que votre voyage vous soude encore plus dans cette Histoire… qui continue. Marie-France

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois