Si Marie Balavenne vivait dans notre maison :

lundi 23 mai 2016
par  communauté de Chaplain
popularité : 25%
0 vote

Nous nous sommes proposées de relire notre Projet Communautaire   ensemble pour

  • bénir l’Esprit Saint qui nous donne de vivre tel ou tel point
  • nous relancer dans l’écoute de l’Esprit qui nous appelle à suivre Jésus
    à la manière de Marie Balavenne, en communion avec nos sœurs et toute notre Famille FSE.

Je vous propose donc de relire dans la Colombe n°50 que nous venons de recevoir la page 70.
Avec ce portrait de Marie Balavenne,

  • quels points de notre Projet, vécus ensemble, nous fait ressembler à Marie Balavenne ?
  • quels pas avons-nous encore à faire pour lui ressembler

Si Marie Balavenne vivait dans notre maison :

Elle regarderait la Mission de la Communauté :
Adoration de la Vie Trinitaire, source de la vie fraternelle.
Vivre ensemble une mission d’accueil.
Dans une confiance réciproque, valoriser les dons de chacune.
Vivantes au dedans avec le souci de demeurer ouvertes au dehors.

« Tu serais heureuse, toi qui exigeais humilité et douceur. »

Elle regarderait notre Projet :
Elle se réjouirait de lire :« Nous laisser saisir par l’amour miséricordieux ».
Elle se trouverait bien pauvre comme nous. Mais riche par l’accueil des sœurs
Humble devant la mission que nous avons reçue à sa suite.
Elle verrait notre simplicité dans cet accueil ; le désir de certaines de la communauté de participer sur le plan paroissial à une action auprès des SDF.
Elle verrait que, comme elle, certaines sentent leur pauvreté dans leur santé.
Elle verrait que, actuellement, ce n’est pas facile à Paris d’avoir des relations comme en rural

Elle verrait que,avançant avec l’Esprit Saint, nous contemplons son œuvre dans nos compagnes (leurs bonnes volontés) mais aussi en nous et dans notre monde.
Elle verrait que, simplement comme elle, en communauté, nous essayons de vivre l’humilité et la pauvreté, qui apparaissent avec nos âges et nos santés ; elle verrait les délicatesses, les prévenances les unes à l’égard des autres : avoir la simplicité de demander de l’aide,dire à une compagne : « je suis tranquille parce que tu seras là ».
Et puis reconnaître les dons et les talents de mes compagnes, reconnaître mes torts et demander pardon.

Et Marie verrait que dans notre communauté, il y a des périodes d’harmonie et des périodes de difficultés, mais on peut reconnaître l’œuvre de l’Esprit en chacune.

Les pas à faire encore : Confiance, Liberté et Simplicité. L’autre a une vision autre, s’expliquer pour comprendre. Reconnaître ses qualités, ses dons. Rendre grâce, elle a des limites, moi aussi.


Commentaires

Si Marie Balavenne vivait dans notre maison :
lundi 30 mai 2016 à 21h34 - par  Thérèse Revault

Avec retard mais de tout cœur, merci pour cette « relecture » faite « sous le regard de Marie Balavenne » . Vous nous donnez là une bonne idée !
Allons-y toutes ensemble !

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123