Avance !…

mercredi 10 février 2016
par  Sr Amandine Bagot
popularité : 17%
1 vote

Difficile d’avancer quand la foule, fascinée par des paroles de vie, retient Jésus et l’enserre comme dans un filet… Tout près, des pêcheurs sont en train de réparer les leurs après une sortie en lac infructueuse. Pris par leur métier, ils semblent n’avoir que faire des discours de ce nomade !

Mais ce voyageur infatigable va réussir à réunir les extrêmes et une aventure nouvelle va commencer pour le patron-pêcheur : Jésus décide en effet de monter dans la barque de Simon pour se distancer de la foule et continuer à émettre son message vital…
« Avance au large et jette les filets » ! lui dit Jésus, une fois son enseignement terminé.

Quoi ? Avancer et jeter à nouveau les filets ? Cet homme qui parcourt les chemins de Galilée ne connaît rien à notre métier ! C’est insensé ! A d’autres !… Réaction bien humaine en laquelle il n’est pas difficile de se reconnaître !
Simon a-t-il été remué lui aussi, comme les foules, par le verbe de cet homme étrange ? car Simon fait ce que la Parole ordonne. Tant de croyants avant nous, et encore aujourd’hui, misent à fond sur la Parole, cette Parole, pour oser se lancer dans des aventures apparemment déraisonnables. Dieu dépasse nos fragilités !

La vie de Simon va changer de cap !
C’est d’abord l’effroi devant l’événement prodigieux et ses seules forces ne suffisent pas pour ramener à terre le produit de la nouvelle pêche ! il lui faut appeler au secours ses associés, témoins eux aussi de la surabondance du don de Dieu !.
L’activité du croyant prend sens et trouve son efficacité dans la confiance en la Parole qui préside à tout commencement : « Dieu dit… et cela existe » (cf Gn 1). C’est lui qui rend féconde la mission.

Mais ce qui est prodigieux, c’est le retournement intérieur de Simon. En signe de cette nouveauté, le narrateur lui donne un nom nouveau : « Simon Pierre ». Il passe en effet de l’arrogance à l’attitude la plus humble qui soit : Pierre prend tout soudain conscience de l’immense distance qui le sépare du Seigneur, malgré sa proximité physique.
« Eloigne-toi de moi, je suis un homme pécheur ! » ! Il se regarde en vérité ; sa faiblesse, révélée, le remplit d’une confusion qui ne l’écrase pas mais l’aide à se situer avec justesse devant son Bienfaiteur : il tombe à genoux, signe d’adoration .
Dans un monde où la tentation démiurgique et mégalomane de l’homme est de mise, il est bon de regarder l’attitude profonde de Pierre, d’évacuer comme lui le déni de ce que nous sommes, et d’établir une relation juste envers le Seigneur, faite d’adoration et de reconnaissance.

« Avance »… ; « jetez vos filets »… le passage du « tu » au « vous » est éloquent. C’est dans un « monde mêlé » qu’ensemble, nous avons à avancer et témoigner de la « joie de l’Evangile »
(D’après un partage communautaire)


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois