Un jour pas comme les autres.

lundi 21 décembre 2015
par  Sr Simone Autret, Communauté de Plonevez-du-Faou
popularité : 21%
0 vote

Ah ! Et la raison ? Ce 18 octobre, nous accueillons les deux familles irakiennes arrivées récemment à Châteauneuf-du-Faou, et Madeleine, une Syrienne, avec Philippe, un prêtre du secteur qui est arabophone. Mina, 9 ans, et Sarah 5 ans, sont les enfants d’une des familles, et Kristof, « deux ans moins un mois », le petit de l’autre. Madeleine maîtrise bien le français et traduit rapidement d’une langue à l’autre. JPEG - 55 ko

Pourquoi sont-ils avec nous aujourd’hui ? Anne-Marie Roudaut (avec 2 autres bénévoles) est le professeur de français des parents deux jours par semaine. Quant aux petites elles sont scolarisées à l’école de Châteauneuf . Chrétiens, ils ont été accueillis dans la communauté paroissiale au cours d’une messe, et sont invités à l’occasion, à réciter le Notre Père dans leur langue. Erwann, permanent du Secours Catholique, est avec d’autres personnes, à l’origine de leur arrivée. Il héberge une des familles dans son gîte. Les petites ont chanté Frère Jacques. Les parents ont chanté aussi mais dans leur langue, Madeleine nous entretient de Bachar al-Assad. Un homme très intelligent, dit-elle, et il parle sept langues.

JPEG - 56.2 ko
Elle, à l’aise en français, a été embauchée à l’usine L’Andouillerie qui connaît la course au rendement, des conditions de travail très difficiles. Est-ce la raison pour laquelle elle y est entrée rapidement ? Elle s’y rend à pied. Une demi-heure de marche matin et soir. Quelle différence avec sa profession en Syrie où elle était prof. de chimie dans une université ! Sa maison y a été bombardée et son petit d’un an et demi tué par une bombe. La guerre terminée, elle compte y retourner. En attendant, elle espère faire venir sa famille en France aussi.

Une demi-journée enrichissante et dont nous nous souviendrons longtemps. Nous avons réalisé notre difficulté réciproque à nous comprendre. Nous nous rappellerons la dignité de ces personnes, leur courage. Elles ont tout perdu mais leurs valeurs sont intactes et si admirables ! A la fin du jour, les mercis qui fusent de la part des invités comme des invitantes en témoignent, tout comme ces mêmes mercis que nous exprimons à Dieu durant notre prière de ce dimanche soir…
JPEG - 55.3 ko


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
image Noel
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031