Au cœur du bocage trégorrois, un Trésor…

vendredi 21 août 2015
par  Communauté de Pontanézen (Brest)
popularité : 20%
3 votes

Dans les chemins creux du Trégor, au lieu dit « les Sept-Saints, dans la commune du Vieux Marché, une fontaine originale aux sept sources, site très rare, non loin d’une chapelle magnifique… Il rassemble une foule le dernier week-end de juillet : c’est à voir… c’est à vivre !

Les Sept-Saints : lieu de pèlerinage où sont vénérés les sept « martyrs », persécutés par l’empereur Dèce, au milieu de IIIe siècle, à cause de leur refus d’adorer les idoles.
JPEG - 30.4 ko

Un orientaliste de grand renom, Louis Massignon, professeur au Collège de France, et qui a séjourné dans sa propriété du Vau Madec en Pordic, a fait de cet endroit un lieu de rencontre islamo-chrétienne, il y a 60 ans, car la sourate 18 du Coran relate une histoire semblable : celle des sept « Dormants d’Ephèse ».

JPEG - 16 ko JPEG - 28 ko

Nous étions 3, de la famille des Filles du St Esprit, à vivre une journée de grâce en ce 26 juillet 2015, au milieu d’une foule venue de tous les coins de France et d’ailleurs.

Des moments forts ont jalonné cette journée :
Écouter attentivement la parole de Mgr Jean Marc Aveline, évêque auxiliaire de Marseille, commentant les textes du jour avec une attitude et dans un langage respectueux de la pluralité des croyances. Combien de remerciements publics lui ont été adressés, de part et d’autre, au cours de la journée ! Ses propos chaleureux et pacifiants nous ont engagés à vivre au quotidien la rencontre inter religieuse en approfondissant sa foi, en étant attentifs aux besoins des autres et en s’unissant pour y subvenir
.
Entendre une voix magnifique chanter le Notre Père en araméen, moment particulier d’émotion qui faisait remonter à la source

Monter vers la fontaine du Stivel. Pendant ce temps s’effectuaient quelques reconnaissances, agrémentées des mélodies aux accents pacifiques chantées par Laurent Gribowsky. En ce lieu, des prêtres nombreux en habit liturgique, au coude à coude avec des musulmans, qui en burnous blanc, qui en costume occidental. Silence respectueux et impressionnant pendant que l’imam Mohammed Oueslati proclamait une partie de la sourate 18 en français, et que son acolyte Kaled Roumo la chantait en arabe…

JPEG - 49.5 ko

Partager, toujours dans ce lieu, le lait et les dattes, cadeau de nos amis musulmans qui honoraient ainsi leur tradition

Découvrir et inaugurer ensemble, près de la fontaine, la première des sept stèles qui seront dressées tout au long du chemin qui conduit à la chapelle… Le mot « PAIX » y est inscrit en trois langues. Le « Notre Père » chanté en français et en breton, et le chant de la première sourate du Coran, ont clos la cérémonie… paix et fraternité régnaient dans cet espace unique !
D’autres mots à connotation interreligieuse, proposés par les participants, figureront sur les autres stèles.

Accueillir, tout au long de la journée, les gestes simples de fraternité provenant de la jeune génération musulmane, à l’heure où des confrontations sanglantes déchirent le monde…
PNG - 29.5 ko


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456