Qu’est-ce que c’est ? (Exode 16,15)

dimanche 2 août 2015
par  Sr Amandine Bagot
popularité : 21%
0 vote

Une question toute simple que posent petits et grands..

C’est la question que pose l’enfant dont l’esprit qui s’éveille, s’étonne et s’émerveille devant la nouveauté et la richesse de ses perceptions…
C’est la question du chercheur devant l’objet insolite ou inattendu qu’il cherche à identifier…
Sans cette question, pas de croissance dans la connaissance….

Qu’est-ce que c’est ?
C’est la question posée par les Hébreux en quête de nourriture sur une terre étrangère et déserte, lorsqu’un beau matin ils découvrent sur le sol « une fine croûte, quelque chose de fin comme du givre », (Ex. 16, 14) à saveur sucrée. Ils se dirent de l’un à l’autre, raconte l’Exode : « Mann hou » ? c’est à dire « qu’est-ce que c’est » ?. Et ils donnèrent à ce produit comestible le nom de « manne » : une nourriture qui porte son nom en point d’interrogation mais qui, dans le langage courant, est devenu synonyme d’abondance !
Et cela devient pour les errants vers la Terre Promise, une nourriture précieuse donnée par le Seigneur pour continuer la route, « un pain venu des cieux ». Si, au Sinaï, la nature fournit cette sève d’une variété de tamaris, qui s’écoule lorsqu’il est piqué par un insecte (les hébreux l’ignoraient peut-être ?), cette nourriture étrange et inattendue devient pour eux don de Dieu.

Le don renvoie au donateur. Une autre question surgit donc : Qui est-il celui qui donne ? d’autant que ses ordres sont stricts : Que chacun ne prélève que ce qu’il faut, pour lui et chacun des membres de sa famille (Ex. 16,16). Que nul n’en garde pour le lendemain ! Sera puni en quelque sorte celui qui fera des réserves : il les trouvera puantes et rongées par les vers ! (Ex. 16, 19-21)
Image d’un Dieu dont l’amour prévenant répond aux besoins de l’humanité ; mais celle-ci a sa part à faire : se lever, sortir de chez soi, pour cueillir la nourriture avant qu’elle ne fonde au soleil… Un Dieu qui rassasie pleinement dans l’ aujourd’hui ! Les fins calculs de l’homme rusé et son désir d’amasser pour assurer le lendemain sont voués à l’échec. Un Dieu qui invite à la confiance, à miser totalement sur lui…. [ attitude spirituelle qui n’exclut pas l’énorme travail de recherches et de négociations,nécessaire aujourd’hui dans nos sociétés complexes pour que chacun ait sa part de pain… ; mais Dieu ne nous invite-t-il pas à exercer à l’égard de l’humanité en détresse, l’amour prévenant dont il nous entoure dans l’histoire !]

La manne donnée, la manne reçue, figure du pain multiplié et distribué au temps de Jésus pour les foules affamées…, foules invitées à ne pas confondre donateur et pain donné….
Pain donné pour nourrir les foules, figure de Celui qui se donne jusqu’à l’extrême pour nous faire vivre de Sa Vie…. En Jésus mort - ressuscité, pas de distance entre le Donateur et le Pain donné. Il est, nous le croyons, Source féconde de Vie impérissable.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
image Noel
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031