Une présence discrète mais forte

dimanche 28 juin 2015
par  Communauté de St-Nic
popularité : 25%
0 vote

Entre la Congrégation des Filles du Saint Esprit et Saint Nic, c’est une longue histoire qui a débuté en 1874, année où elles ont pris en charge l’enseignement élémentaire dans notre commune.
Lorsque l’école a fermé ses portes en 1973, les locaux ont été réaménagés pour accueillir les religieuses retraitées.

Aujourd’hui, la communauté compte cinq religieuses. Retraitées, certes, mais pas inactives ni recluses. Leurs locaux sont ouverts aux enfants du catéchisme, aux équipes de laïcs qui participent à la vie de l’Eglise ou encore au M.C.R. Les personnes qui frappent à leur porte peuvent trouver aussi écoute et réconfort. Certaines animent, en équipe, une prière hebdomadaire à la maison de retraite de Plomodiern. D’autres visitent les personnes isolées ou malades. Elles participent également à des rencontres à l’extérieur, rencontres qui leur permettent de s’informer et de réfléchir aux enjeux du monde contemporain.

Pendant les congés, la maison offre un lieu de repos agréable aux religieuses en vacances. Ainsi leur vie quotidienne est très éloignée des clichés ou des préjugés qui peuvent circuler i ci ou là.

Mais à y regarder de plus près, l’essentiel est ailleurs : unies par un même idéal, une même mission, partageant leurs difficultés, les peines et les joies, elles cherchent à réaliser une fraternité ouverte aux autres et sur le monde. Bien sûr, ne soyons pas naïfs : leur vie n’est pas un « long fleuve tranquille » ! Aucune communauté humaine n’est épargnée par les soucis, les tensions, les conflits ou la souffrance, mais elles veulent les aborder d’une manière constructive.
Leur présence à St Nic interroge chacun, croyant ou non. Chacun pressent, même confusément, qu’elles apportent à l’existence une autre dimension, quelque chose de l’ordre de l’indicible et pourtant essentiel : elles sont pour nous signes d’un monde où bienveillance, fraternité, confiance, amour vrai, fidélité, peuvent animer toute une vie. En un mot, elles nous invitent à l’ESPERANCE et c’est pour tout cela que nous les aimons,
« nos » sœurs de St Nic.


Construisons, ensemble, un espace où il fait bon vivre !

(Bulletin du Doyenné de Châteaulin).


Commentaires

Merci
lundi 29 juin 2015 à 22h07 - par  Yvonne Floch

Merci à vous de nous partager cet article qui dit si justement cette paisible fraternité que j’ai découvert, lors de deux courts séjours passés parmi vous.

Ayant perçu que j’étais une de vos soeurs, les animateurs de la Célébration du dimanche à Saint Nic, se sont empressés de me faire découvrir leur église et de me parler de l’animation qu’ils assuraient de leur mieux…modestes et… eux aussi… spontanément fraternels…

Ils sont à bonne école !… Yvonne Floch

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123