Temps d’Avent, temps de l’Attente

samedi 29 novembre 2014
par  Sr Anne-Marie Morvan
popularité : 45%
0 vote

Attendre Dieu, c’est guetter, scruter dans les jours mi ensoleillés et les jours brumeux, les germes de son monde nouveau, de sa promesse, de sa grâce… c’est l’entendre et se mettre en route, comme Jésus, pour faire lever l’aube de son Royaume…..

Quelques lignes du P. François Boêdec,( SJ). pour nous aider à vivre ce temps de l’Avent :

Il nous dit que chaque année, quand arrive le temps de l’Avent, il éprouve avec le même étonnement une joie intérieure. Non à cause de la perspective des fêtes de Noël, mais "c’est que l’incroyable se répète :

Voici que Dieu vient à nous !.
Je n’ai plus rien à faire qu’à le laisser s’approcher.


Si Dieu vient et revient, c’est donc que la nuit ne tiendra plus longtemps devant la lumière,… que nous n’avons pas tort de croire en nos pauvres labeurs et aux fidélités du quotidien."

Il nous faut ce temps liturgique de l’Avent pour nous le rappeler, pour prendre garde de se laisser entraîner par le rythme du travail, les soucis de santé, les projets et les sollicitations multiples…
Car dans tout cela, poursuit F Boëdec," il y a ce qui est l’essentiel et ce qui ne l’est pas. Il y a ce qui occupe nos esprits, nos boîtes mail, nos répondeurs, et ce qui aurait besoin de temps et d’espace pour mûrir et se dire… Et nous avons tous divers stratagèmes pour remplir notre espace intérieur de paroles et de bruits, notre esprit de toutes sortes d’urgences.ou de tâches à remplir !

Ce temps de l’Avent vient dire.à nos vies qu’il faut consentir à l’attente, à la distance, pour que quelque chose de juste et de vraiment nouveau survienne dans nos existences..{{}}}

En somme, il faut des « avents » dans le rythme de nos jours pour que le plus important puisse émerger. Il ne s’agit pas de se dérober au réel qui nous attend avec ses vraies urgences ;… il s’agit de vivre le réel pour que celui-ci soit le lieu d’une arrivée, d’une venue ; pour que dans la juste distance que l’on met avec toutes choses, nous puissions laisser de l’espace à Celui qui fait « toutes choses nouvelles »

Nous avons ce temps de l’Avent pour" contempler nos vies différemment, pour laisser monter ce qui nous habite au plus profond, aspire à se dire et appelle à autre chose… pour nous mettre en attente, paisible et confiante, de cet essentiel qui ne nous appartient pas, qu’on ne maîtrise pas, mais dont on sait pourtant avoir besoin

Voici qu’il vient Celui qui peut combler nos attentes !"
Viens, nouveauté créatrice de Dieu
Torrent de vie plus forte que la mort
Donne goût de neuf au quotidien de nos vies



Commentaires