Vivre en quartier « populaire »

lundi 28 janvier 2013
par  Sr Ann Almodovar
popularité : 20%
0 vote

Depuis de nombreuses années les Filles du Saint Esprit essaient d’être présentes aux quartiers dits « populaires ». En vivant parmi les gens modestes, au cœur des HLM, en immeubles, au sein de populations multiculturelles, elles tentent de tisser des liens d’amitié, de fraternité, de solidarité.
Elles essaient de donner tout ce qu’elles peuvent, conscientes qu’elles reçoivent beaucoup de leurs propres voisins le plus souvent attentifs et accueillants !

Le 26 janvier prochain, à la Maison Mère, des Filles du Saint Esprit se retrouveront pour échanger sur leur vécu et sur l’évolution des quartiers où elles sont présentes en Bretagne. Sont invitées également les FSE de Bretagne qui portent un réel intérêt à cette question. (même si elles ne sont pas concrètement dans la situation aujourd’hui)
L’objectif majeur est bien de réfléchir à l’avenir des communautés dans ces lieux. Il nous faut continuer à discerner ensemble les priorités missionnaires.
Est-il important de continuer à être présentes dans ces quartiers ? Si oui, de quelle manière ? Avec qui ? Quel est l’enjeu d’une telle mission ?

Voilà ! La réflexion a bien eu lieu samedi dernier dans la bonne humeur mais aussi dans le sérieux de l’échange.
JPEG - 29.8 ko

52 Filles du Saint Esprit se sont retrouvées pour réfléchir à leur présence dans les quartiers populaires.
La prière plante le décor et inscrit la recherche au cœur de la dimension ecclésiale.
« Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. » Gaudium et Spes n°1

C’est bien le lien au plus petit qui motive notre présence de FSE dans le monde. Les quartiers populaires, l’habitat en HLM, sont de formidables lieux pour tisser la toile des relations humaines, pour créer du lien social.
Oui, il est important d’y être présentes sous diverses manières.
Etre là, simplement, parmi les gens. Se tenir prêtes à ouvrir nos portes au tout-venant pour un café, une parole échangée, une prière partagée…
JPEG - 33.3 ko
Oui, nous réaffirmons l’importance de tenir dans ces lieux… Mais sans doute ne pourrons-nous pas tout tenir… Alors, le discernement ne fait que commencer !


Echo d’une participante :

Belle occasion de revisiter l’histoire ! Qu’est-ce qui a conduit les Filles du Saint Esprit à implanter des communautés en quartiers populaires ? D’où provenaient les appels ? Quels sont les engagements de nos sœurs, aujourd’hui ? Comment envisager notre avenir, insérées dans ces quartiers ?
En fait, ce fut la chance de faire mémoire de la mission vécue, avec passion, par bien des sœurs du Finistère, du Morbihan et des Côtes d’Armor. Nous sommes remontées aux années 1955-60 : société industrielle, monde ouvrier, Concile Vat. II, processus d’Aggiornamento…
Nous avons senti l’évolution à travers des expressions : communautés et sœurs en « monde ouvrier » à communautés et sœurs en « quartiers populaires ». Ces expressions recouvrent des réalités différentes, des relectures différentes.
Ce fut très bon de sentir l’enthousiasme des sœurs à vivre leur mission de Filles du Saint-Esprit, dans la simplicité et la proximité.
Lorsqu’il a été demandé au groupe de nommer des difficultés pour poursuivre la mission en ces lieux de fragilités, les sœurs en venaient plus aisément à faire preuve de créativité et d’audace. Certes, les forces diminuent mais que de vie !


Que l’Esprit continue de nous éclairer pour discerner ce qui est bon pour le monde et adapté à nos possibilités d’aujourd’hui.

« Dieu qui as suscité des témoins au cours des âges pour porter au monde la Bonne Nouvelle, donne à notre temps des hommes et des femmes qui se mettent à l’écoute de l’Esprit pour discerner et oser une annonce de la venue du Royaume à tout homme de bonne volonté. »

Commentaires

Mariam
mardi 27 janvier 2015 à 13h20 - par  Mariam

C’est avec délectation que je lis comme tous les jours ce blog. Les bons plans ainsi que les infos sont super. J’en parle à tous mes proches.
Mariam pose fenêtre alu

Vivre en quartier « populaire »
lundi 4 février 2013 à 20h13 - par  Blanchard Angèle

C’est vrai, Françoise, l’Ille-et-Vilaine n’est pas cité. Par contre, la rue Diderot n’est pas totalement absente, puisqu’il ya une belle photo. Merci, en tout cas, d’avoir été là. N’est-ce pas cela l’essentiel ?

Vivre en quartier « populaire »
mardi 29 janvier 2013 à 08h09 - par  Françoise LEVEQUE

Je trouve que l’article reprend bien ce qui a été vécu, partagé. Dommage que l’on ait oublié de citer l’Ille et Vilaine : nous étions présentes à 4 de la communauté de RENNES Diderot.
Fraternellement.
Françoise

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456