Immaculée Conception : un mystère de la foi

lundi 10 décembre 2012
par  Abbé Gérard Nicole
popularité : 45%
0 vote

Homélie de la fête de l’Immaculée conception
Filles du Saint Esprit
Samedi 8 décembre 2012

Un mystère cette Immaculée conception de Marie !

  • ce n’est pas n’y rien comprendre parce qu’il n’y aurait rien à comprendre
  • au contraire c’est qu’il y a trop à comprendre, et qu’on n’aura jamais fini de découvrir.

Une connaissance par excès et pas par défaut….

L’Immaculée conception est un mystère de la foi.

L’histoire prend son tournant - elle s’incurve - L’histoire sainte de Dieu avec les hommes entre dans une nouvelle étape. Dieu vient partager notre vie. Ce ne sont plus des prophètes qu’il envoie mais son propre fils. L’Ancien Testament et ses promesses arrivent à leur accomplissement. L’inimitié entre la femme et le Satan tourne à l’avantage du fils de la femme.

Ce grand tournant se fait dans le silence, neuf mois avant la naissance de Marie. C’est un événement de nuit que le diable n’a pas connu pour parler comme saint Ignace d’Antioche.

Dans ce silence et cette nuit, à cette profondeur Dieu prépare une demeure digne de son Fils nous dit l’oraison du début de cette célébration.

Dieu prépare :

  • il veut
  • il a un projet
  • il sait ce qu’il veut
  • il prend des moyens et les met en œuvre.

Dans cette préparation Dieu se révèle comme quelqu’un capable de relation, quelqu’un qui se tourne vers nous, qui a le désir de nous rencontrer.

Que prépare Dieu ? :

Ce que Dieu prépare c’est une demeure pour son fils, nous comprenons une mère. Pas seulement un corps, mais un cœur qui aime, une liberté qui dit oui pour que Dieu puisse se faire homme, naître, grandir, mourir. Cette demeure est digne de son fils car Marie est préservée par avance de la faiblesse du péché des origines quand Adam et Eve se sont détournés de l’amitié paisible avec le Seigneur.

Ce que Dieu prépare, nous indique comment il veut nous rejoindre : pas avec de grandes idées, de grandes choses mais avec notre liberté qui dit oui à Dieu, avec notre corps et nos gestes quand ils servent la gloire de Dieu.

En préparant Marie à accueillir son fils, c’est nous aussi que Dieu prépare à devenir disciples.

En cette Année de la foi nous nous rappelons avec Benoît XVI que croire c’est choisir d’être avec Jésus et de le suivre, comme Marie. Elle croit en quelqu’un qui vient la rencontrer, elle accueille sa parole, elle laisse cette parole grandir en elle, elle va le porter. Avec chacun de nous, l’incarnation se continue. Dans nos vies se continue ce que Dieu a préparé et commencé au jour de l’Immaculée conception.

Nous prions Marie aujourd’hui en la regardant comme une femme de foi, une disciple. Elle commence par croire dans son cœur ce qui va se passer dans son corps.

Nous la prions aussi comme notre mère qui poursuit aujourd’hui sa mission maternelle de nous engendrer à la vie de foi, de notre naissance à notre mort.

Sainte Marie Mère de Dieu, prie pour nous pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort, les deux moments les plus importants de notre vie.


Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
image Noel
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031