Vatican II « ici et maintenant »

samedi 17 novembre 2012
par  Sr Marie-Thérèse Hélies
popularité : 45%
0 vote

Dans la suite du weekend de juillet 2012 : « Une Eglise au service de la société », nouvelle rencontre au regard, cette fois, de quelques textes de la Constitution du concile Vatican II : « L’Eglise dans le monde de ce temps ».

JPEG - 66.5 ko De l’intervention du père André Gourmelen, prêtre du diocèse de Quimper, le 14 novembre 2012, à l’Ile-Blanche, à une trentaine de participantes venant des départements bretons, quelques miettes recueillies, à méditer :

  • A propos de « Diaconia »…
    « Diaconia », c’est une attitude : « Ne soyez jamais intrigants ni vantards, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes. Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de lui-même, mais aussi des autres. » (Ph 2, 3-4).
    « Diaconia » c’est aussi une action, un engagement de soi dans une interdépendance créatrice. Devenir humain non pour soi-même ni sous le mode de l’assistance à autrui mais sous le mode de l’altérité, « pour », « par » et « avec » autrui. Dieu ne se contente pas de venir aux hommes ; il devient homme pour la multitude, pour les foules… « les pauvres, les prisonniers, les aveugles, les opprimés. » (Lc4, 16-22).
  • Lecture dans un mouvement de va-et-vient entre des fragments significatifs de la Constitution conciliaire sur « L’Eglise dans le monde de ce temps  », sa mission et sa responsabilité pour toute l’humanité et des extraits de l’Ecriture. En lisant à haute voix des passages de « Gaudium et Spes » nous avons en même temps regardé Jésus, pauvre pour et parmi les pauvres (Lc 9, 57-58), Dieu qui se fait homme (Mt 25), et le banquet de la vie auquel toute l’humanité est invitée à prendre part (Lc 14, 15-24).
    « Pour en venir à des conséquences pratiques et qui présentent un caractère d’urgence particulière, le Concile insiste sur le respect de l’homme : que chacun considère son prochain, sans aucune exception, comme « un autre lui-même », tienne compte avant tout de son existence et des moyens qui lui sont nécessaires pour vivre dignement… » GS 27
  • Evocations de situations et actions concrètes, par les participantes : « Au cours d’une formation de visiteurs de malades à l’hôpital, j’ai découvert le sens important de « s’asseoir au niveau du malade » (Yvonne). « Lors d’une récente conférence de presse de journalistes avec les membres de la Délégation du Secours Catholique, étaient aussi présentes et avaient la parole des personnes ayant vécu des situations de détresse ; elles ont exprimé la chance d’avoir trouvé un groupe qui leur permette de survivre et d’être en mesure d’aller, à leur tour, à la rencontre de plus miséreux qu’elles » (Marie-Thérèse). « Dans une église, des panneaux relataient les différentes activités menées par des organismes, confessionnels ou non, qui s’impliquaient pour la solidarité » (Marie). « Avec d’autres de mon quartier, je rends visite à des demandeurs d’asile hébergés dans la ville : alors que je leur apportais nourriture, vêtements, produits d’hygiène…, au fil des visites j’ai appris à me laisser accueillir par eux » (Malou).
    JPEG - 69.9 ko
    Faute de temps, une telle énumération n’a pu se prolonger… ; d’autres faits semblables qui font écho aux expressions les plus interpellantes de « Gaudium et Spes », peuvent être communiqués aux membres du bureau « Justice, non-violence, intégrité de la création », pour faire l’objet d’un nouvel article relatant les humbles merveilles d’attention aux plus petits. Preuve que cette Constitution d’il y a cinquante ans est encore, avec l’Evangile, ferment de vie pour aujourd’hui, « ici et maintenant », repère pour toute action qui « vise le bien commun, la solidarité, la justice sociale, la charité et la prise en compte prioritaire des plus pauvres ». GS 26, 1-4

Commentaires

Vatican II « ici et maintenant »
samedi 17 novembre 2012 à 15h01 - par  Thérèse Revault

Merci à M.Thérèse pour ce partage et à toutes les FSE qui ont choisi de vivre ce « temps fort » . Oui, Diaconia nous engage toutes …Marie Balavenne ne nous a-t-elle pas fondées dans une « démarche spirituelle de Diaconie » ?
Continuons donc à nous entraider pour rendre vivante sa « Fondation » au cœur de notre « aujourd’hui » …où que nous soyons !
Bien solidairement,
Thérèse R.

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
image Noel
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031