24h à St Léo !

mardi 5 juin 2012
par  Communauté de Bourganeuf
popularité : 29%
0 vote


24 heures à Saint Léonard, pour continuer à penser l’avenir des communautés Filles du Saint Esprit, les 28 et 29 mai 2012 :
- travaux en groupes
- formulation d’hypothèses pour l’avenir
- temps de discernement personnel
- moment d’intériorisation au cours duquel chacune a exprimé l’hypothèse qui lui semblait la meilleure.

La soirée du 28 de 17 h 30 à 22 heures : Fête de la Pentecôte.
Les Associés de Haute Vienne et de la Creuse nous ont rejointes pour la célébration et le repas.
La célébration :
Tout d’abord, partage autour de la lettre de Pentecôte de Sr Agnés Stéphan, Supérieure Générale…

"Par l’écoute mutuelle, la confiance, le discernement et la prière. L’Assemblée de Jérusalem nous en offre un bel exemple :
« L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé… » Ac. 15, 28
Cet appel est bien actuel pour nos Communautés, nos Provinces et Vice-provinces, notre Congrégation, notre Famille spirituelle : vivre dans l’union des cœurs. A certains moments la grâce nous est donnée d’en faire l’expérience. Actuellement, nous ressentons, de plus en plus, nos fragilités. Chaque groupe pourrait être tenté de se replier sur lui-même, de fermer ses yeux et son cœur aux besoins des autres au lieu de vivre l’ouverture. L’ouverture c’est un risque à prendre, qui nous appelle à nous écouter, nous faire confiance, chercher ensemble où nous sommes conduites, prier ensemble pour demander la lumière. Il faut du courage pour continuer à être soi-même tout en accueillant l’autre différent, tel qu’il est. Seule une foi profonde en l’Esprit présent dans l’autre et en l’unité annoncée par le Christ, peut permettre de se risquer paisiblement dans la rencontre. L’union des cœurs ne se décrète pas, c’est une grâce à demander et à recevoir en faisant humblement ce qui est à notre portée pour construire ensemble notre Communauté, notre Province ou Vice-province, notre Congrégation, notre Famille. Quand nous n’avons qu’un cœur et qu’une âme, nous rayonnons la présence de l’Esprit Saint et cela se transmet à d’autres.
Une grande puissance marquait le témoignage rendu par les Apôtres à la Résurrection de Jésus et une grande grâce était à l’œuvre chez eux tous. Ac. 4, 33"
Extrait de la lettre de la Supérieure générale

Puis la prière orientée vers la construction de la « Maison de Charité   » : chacune y a posée sa pierre : une pierre portant son message. Le tout se terminant par l’action de grâces.

Le repas festif au cours duquel nous avons fêté les 3 jubilaires du groupe : M. T. le Floch, Anna Méar, Thérèse Provost, et ceci dans la joie.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123