Témoignage d’un journaliste

lundi 7 mai 2012
par  Sr Amandine Bagot
popularité : 19%
0 vote

Récit d’expériences de soumission au réel transfigurée par un regard, celui qui sonde les profondeurs

JPEG - 11.3 ko

Toute existence est soumise aux aléas qui peuvent la surprendre, la modifier, voire la transfigurer… Toute vie, si brillante soit-elle n’échappe pas à la surprise qui peut parfois déconcerter…

En commençant à décrire son itinéraire personnel, Michel Cool n’occulte pas le caractère brillant de sa carrière journalistique couronnée de succès et de renommée « toujours gratifiante et grisante pour l’égo ». Le déroulement de son parcours met en valeur la riche diversité des réalités humaines vécues et approfondies.

Soumission au réel

Je ne retiendrai que deux moments de son témoignage.
D’abord, les contraintes du métier d’interviewwer, une des facettes du reportage journalistique : il faut se faire l’interprète fidèle de la pensée de l’autre se soumettre humblement à ses corrections et parfois aussi à ses censures… polir son style et ses mots pour les rendre le plus approchant de l’expression de l’autre, pour la rendre attrayante et accessible au lecteur… tâche qui demande rigueur et humilité… car il faut s’effacer devant le témoignage de l’autre.
C’est ensuite l’expérience décapante du chômage : Bien que directeur de rédaction et de la société d’édition de « Témoignage Chrétien », Michel Cool connait le « congédiement imprévu » accompagné de son « lot de turpitudes, de bassesses et d’humiliations ». Mais loin de s’appesantir sur son malheureux sort, la teneur de son « au revoir » de l’éditorial du 15 mars 2005 témoigne de sa relation fraternelle et des sa gratitude à l’égard de ses lecteurs, quels qu’ils fussent. Au creux de cette « expérience de rupture », il les invite même à continuer à marcher ensemble vers le Soleil qui pointe" (celui de Pâques).

Expérience du Silence

La profondeur de ces lignes consonne avec cette inexplicable expérience faite un matin d’hiver sur un chemin menant à un bosquet, près d’un monastère dans les Ardennes belges. Instant à la fois mystérieux et savoureux où il a été « visité » à son insu « par une Présence silencieuse »…

Puis, à la lumière de l’expérience de Pâques et d’autres témoins de la Foi, de Ste Thérèse de Lisieux à Sr Véronique Magron en passant par Jean Sullivan, Michel Cool nous livre une lumineuse relecture de vie. Il nous plonge dans le silence anonyme de sa naissance… qui en conditionne d’autres. Avec lui, nous quittons l’Hexagone pour le suivre en Terre Sainte, au Vietnam, en Argentine ou en Amazonie… mais c’est pour écouter avec lui les « silences joyeux », les « silences lumineux, » les « silences douloureux », les « silences glorieux »de sa vie qu’il a intériorisés.

Il nous invite peut-être… à cette même écoute, au dedans de nous, de nous , des événements, des autres et de Dieu… pour découvrir et chanter les merveilles accomplies par la Présence silencieuse qui nous habite.


PS :

« Conversion au silence » de Michel Cool
Editions Salvator


Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
image Noel
Facebook

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031