Unité dans la diversité

mardi 30 août 2011
popularité : 21%
0 vote

JPEG - 40.4 ko Mon voyage au Nigéria pendant cet été 2011 a été l’occasion d’une grande ouverture à la culture africaine.
J’habite en région parisienne et j’avais déjà découvert quelques aspects de cette culture à travers les africains que je côtoie dans la paroisse et à l’école.
Le peuple nigérian est joyeux. Cela se voit au quotidien dans l’entraide que les gens apportent les uns aux autres. C’est perceptible dans les communautés religieuses où les sœurs rient facilement. C’est particulièrement fort dans les temps de messe car les gens dansent durant les chants ou les processions. Cette joie est attirante.
Au Nigéria, la foi est liée à la joie.
Mais le peuple nigérian est aussi traversé par de nombreuses difficultés et leur joie visible n’empêche pas des moments de détresse et de révolte ; j’ai été témoin de ces moments. La corruption, les prix trop chers, les difficultés matérielles, l’électricité qui marche mal, tout cela génère de la violence.

Les aspirantes, les postulantes et les novices que j’ai rencontrées sont des femmes joyeuses, portées par un idéal de partage avec les plus pauvres.
J’ai eu l’occasion d’aller dans la communauté d’Obomosho. Six postulantes vivent dans une maison à proximité de la communauté religieuse . Elles profitent des offices de la communauté et de l’accompagnement d’une sœur.
Elizabeth remplace Cynthia qui vient de terminer son mandat d’accompagnatrice des postulantes.
Je suis allée à la célébration d’accueil d’Elizabeth. J’ai pu visiter la communauté du noviciat   à Ilesha mais je n’ai véritablement rencontré que les trois novices de première année avec leur maîtresse des novices, Monica. Les cinq novices de seconde année étaient en stage communautaire. J’en ai aperçu quelques-unes en passant dans diverses communautés.
JPEG - 36.5 ko

Les sœurs luttent pour la justice. Elles interviennent haut et fort pour régler les conflits et les injustices. Par exemple, dans une des écoles, un enseignant a été frappé par un parent. Les sœurs ont soutenu cet enseignant, elles ont prévenu l’évêque et sont allées au commissariat de police pour déclarer cet incident.

Soutenons-nous les unes et les autres pour que la congrégation soit unie dans sa diversité.

Sr Odile, communauté de Nanterre

Voir le site : site international de la congrégation des FSE

Commentaires

Unité dans la diversité
mardi 6 septembre 2011 à 13h28 - par  Angèle BLANCHARD

Merci Odile de nous avoir communiqué quelque chose de ton expérience en Afrique, avec les communautés du Nigéria. Sans doute, cette expérience t’aidera beaucoup pour mieux comprendre les cultures des autres. Bonne rentrée maintenant !

Unité dans la diversité
samedi 3 septembre 2011 à 21h36

Odile,
Ce n’est pas Nanterre n’est-ce pas ! Quelle riche expérience !
A Yffiniac, nous avons vécu aussi des découvertes par la présence de Marie Ahutu pendant 4 jours, avec Marie-Pauline Guillemette et ses 14 ans au Burkina Faso.
Bonne rentrée maintenant, riche de toutes ces rencontres !
Marie-France

Unité dans la diversité
jeudi 1er septembre 2011 à 16h36 - par  Françoise LEVEQUE

Ce n’est pas facile de partir vers l’inconnu, tu l’as fait et cela te donne de la joie : bravo Odile ! Chacune de nous est appelée à faire quelques pas sur le chemin de l’internationalité, cela permet à la fraternité d’avancer.

Unité dans la diversité
mercredi 31 août 2011 à 09h05 - par  Anne-Geneviève

Merci Odile de nous donner tes impressions de ton séjour au Nigeria. Partager au plus près la vie de nos sœurs d’un autre pays cela permet de mieux sentir ce qui se vit dans ce pays et d’en être témoin

Merci Odile

Anne-Geneviève

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234