A la lumière des origines

dimanche 14 août 2011
par  Sr Ann Almodovar
popularité : 9%
0 vote

JPEG - 12.4 ko Des maisons de charité
Les premières communautés ont été appelées des « maisons de charité » ou même « la charité ». Cette dénomination est importante. Dans l’histoire de la Vie Religieuse il y a eu un temps des Hôtels-Dieu, des Hôpitaux des Providences, etc… Il y a eu, aux 17 ème – 18 ème siècles, le temps des « maisons de charité ». C’étaient des maisons pour le service des populations pauvres.

Des maisons où l’on honore la Sainte Trinité.
Comment honorer la Sainte Trinité ? En l’imitant, dit Jean LEUDUGER dans le Bouquet de la Mission. Et comment l’imiter ? Par l’union et la charité, répond-il encore.
La communion trinitaire est la source et l’horizon de la fraternité humaine. La charité fraternelle, l’amitié entre les personnes et les groupes, peut être signe humain, donc visible, de l’amour trinitaire qui en est l’origine. Cela suppose une communion réelle, dans le respect des différences et l’ouverture à la Mission.

Des maisons dédiées et consacrées au Saint Esprit et confiées à Marie.
L’Esprit y est honoré. Il y est prié. Toute la raison d’être de la maison est de coopérer à son œuvre dans l’attention à sa manière propre d’agir. Dire maisons de charité et de liberté c’est dire maison de l’Esprit. En cela même elles sont mariales, humbles signes parmi d’autres de la présence agissante de l’Esprit dans le peuple.

Des maisons pour la Mission.
Des maisons où l’on s’entraide à discerner les signes de l’Esprit dans la Mission. Des maisons où l’on apprend à puiser dans l’adoration, l’amour des autres et l’audace dont on a besoin pour la Mission.

revue « La Colombe » n°34 p.17

Bouton Facebook Bouton Contact
image Jésus
Facebook

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234