Vendredi 11 janvier 2013

Si tu venais… Enregistrer au format PDF

0 vote

« Cette Parole de l’Ecriture, c’est aujoud’hui qu’elle s’accomplit »

"L’Esprit du Seigneur est sur moi ; Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres…

Cette Parole de l’Ecriture, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit. »

Luc 4, 18 …21

Si tu venais encore visiter cette terre, Parcourant les chemins comme tu fis jadis, Tu les reconnaîtrais, les pauvres de naguère, Les boiteux, les muets, les « traîne-la-misère »… Ceux de la Galilée, tu les verrais ici !

Ils sont nombreux encore, tous ceux que l’on rejette : Sans logis, sans papiers, sans travail, sans amour… Comme toi, ils n’ont pas de pierre sous leur tête, Ils ont même oublié ce que c’est qu’une fête . Ils vont, sans horizon, sans soleil dans leurs jours .

Il est des innocents, encore, que l’on massacre, Des mères au cœur brisé, qui pleurent leur enfant . Il est des peuples entiers ployant sous la matraque ; Des captifs retenus, des vies sans port d’attache ; Tant de cœurs sans espoir, tant de corps pantelants !

Si tu venais encore visiter cette terre, Parcourant les chemins, comme tu fis jadis, Tu les reconnaîtrais, tous ces pauvres, tes frères, Et tu partagerais leur humaine misère, Tout comme en Galilée tu le faisais aussi !

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/de-plus-en-plus-de-professions-ne-permettent-pas-de-franchir-le-seuil-de-pauvrete_289562.html