Vendredi 14 décembre 2012 — Dernier ajout samedi 8 novembre 2014

Servons la fraternité !

0 vote
Le 18 novembre 2012 dans l’Ensemble paroissial Nanterre-Nord, la journée de la Fraternité, s’est inscrite dans la démarche de l’Eglise de France.
Diaconia : Servons la fraternité !
Année de la Foi : Croyants en marche.

Nous avions la joie d’accueillir Monica ANYI (FSE du Nigéria) pour cette journée et elle dit « s’être sentie comme chez elle  » !

Un échange parents-enfants  : « Pourquoi tu as été ou pas baptisé » avant le caté (19 parents)

La messe, ce n’est pas tous les dimanches qu’enfants et adultes très nombreux • font la ronde dans l’église au moment de l’aspersion qui rappelait la joie du baptême, • continuent la ronde et lèvent les bras pour chanter la gloire de Dieu, • Expriment de l’assemblée des cris d’aujourd’hui au cours de la lecture du livre de Daniel, • Passent de mains en mains l’Evangéliaire, venu du fond de l’église, jusqu’au diacre qui proclame le texte de Marc sur le figuier.

Une messe très priante où les enfants étaient plus sages que d’ordinaire !… Car chez nous nous ça bouge, ça crie facilement !… Nous n’avons pas tous la même culture.

Le repas, partage convivial de plats typiques à chacun et occasion de rencontrer les nouveaux arrivants dont Félicienne (maman nigériane), heureuse de parler avec Monica.

L’après-midi, les panneaux sur la vie de nos quartiers nous ont permis des échanges en groupes. CASH (Centre d’accueil et de soins hospitaliers) : Cette journée nous ouvre les portes et notre cœur sur les plus démunis. Nos yeux se remplissent d’humilité. « Quand vous referez une journée, vous me dites ».

Maison d’arrêt – Fréquentation de l’aumônerie : 77/900 à la messe ce dimanche –« Je suis prisonnière dans ma tête, car ma vie m’éloigne des autres. » Nous aussi, nous sommes parfois prisonniers dans notre cœur, de notre manière de vivre, de nos habitudes.

Jardins familiaux  : Ils révèlent un vécu de fraternité. La nature nous réconcilie avec nous-mêmes et avec les autres.

Bouge ta planète  : Enfants, jeunes adultes créent du lien. Toute une chaîne d’efforts pour se bouger. Des visages s’ouvrent à d’autres.

La Défense  : Lieu de commerce, de travail, de réseaux de communication, croisement de personnes de toutes cultures ; Lysia, une ado, aime retrouver ses ami(es) dans cet espace libre.

Raymond, 67 ans, à la rue dans notre cité, malgré son indigence il reste utile aux autres. Il continue à réalimenter nos lumignons. Il nous demande de respecter sa liberté d’être là.

L’argent : une maman dit : le 15 du mois on n’a plus rien. Mon fils de 12 ans dit : on peut faire des économies en achetant des baskets moins chères.

Journée de la Fraternité tissée à partir de nos rencontres quotidiennes.

Nos partages donnés et reçus ont fait s’épanouir les feuilles du figuier. La vraie richesse est de sentir l’autre proche de nous. Pour un vivre-ensemble intergénérationnel et interculturel, chantons encore : « Espère en Dieu, car Dieu espère en toi. Ton avenir respire au fond de toi. Ouvre les yeux, regarde autour de toi : le monde attend la force de tes bras. »