Samedi 26 mai 2012

Pentecôte Enregistrer au format PDF

0 vote

« Ils furent tous remplis d’Esprit Saint » (Ac 2)

Cela s’entend :
une sorte de vent violent qui secoue portes et murs ! et il y a des voix : celles des Apôtres qui s’étaient tues depuis la disparition du Maître et qui « proclament aujourd’hui les merveilles de Dieu. »… les voix de ceux qui s’approchent, attirés par la rumeur… qui s’étonnent… ou qui se moquent…

Résonance en chacun qui entend des mots, des paroles dans sa langue maternelle.

Cela se voit :
une sorte de feu qui envahit toute la maison, se pose sur chacun des hommes et des femmes rassemblés… un feu qui les envahit tout entier et qui les brûle… qui leur donne des ailes puisqu’ils sortent de la maison verrouillée… Ils sortent de leur peur, de leur silence…

Cela change le monde :
les gens venus de tous pays, langues et cultures, se rassemblent, se parlent, s’interrogent… bouleversés, ils accueillent la Parole, reçoivent le Baptême, voient leur vie transformée.

L’Esprit du Christ ressuscité veut aujourd’hui donner souffle à nos vies apeurées, faire craquer nos frontières, pour que nous devenions des témoins audacieux de son amour universel au cœur d’un monde frileux et insécurisé
Viens Esprit de Dieu… tu renouvelleras la face de la terre !