Lundi 3 octobre 2011 — Dernier ajout samedi 8 novembre 2014

Du neuf dans nos fragilités Enregistrer au format PDF

0 vote

Une belle entraide entre la communauté d’Yffiniac et celle de Plestin.

Maison Notre Dame Plestin
Maison Notre Dame Plestin

Marie-Thérèse, à Plestin, a de plus en plus de mal à lire. Elle dit à Marie-France combien la lecture personnelle de la Bible lui manque. « Avant, les psaumes nourrissaient ma prière » Promesse est faite de lui expédier des psaumes recopiés en grosses lettres, un travail qui a déjà servi à une amie malvoyante.

Mais ces 3 ou 4 psaumes, c’est bien peu de chose ! Comment continuer ?

Soeur Annick
Soeur Annick

Annick est totalement sourde et travaille très bien sur ordinateur. Elle accepte de s’y mettre. La liste va s’allonger : Des psaumes et, à la demande, des textes bibliques partiront des ordinateurs d’Yffiniac vers Plestin. Là-bas aussi, des photocopies pourront aider, pas seulement Marie-Thérèse mais d’autres malvoyantes.

Et c’est ainsi qu’un handicap soutien un autre : Annick est occupée et intéressée. Ecrire des psaumes va aussi la nourrir au passage et cela crée un lien spirituel entre deux sœurs . Marie-Thérèse peut lire, relire et méditer seule pendant ses temps d’oraison, au lieu de recourir à une lectrice à un autre moment. La chaîne est créée… Certes, il serait possible de prendre les textes dans Internet et d’agrandir les caractères, mais la fraternité a beaucoup à gagner dans cette complémentarité.
En changeant un peu les mots du texte de l’orientation d’année, en regardant ce qui se vit dans ce simple échange, en communauté nous avons reconnu et rendu grâce :

« L’Esprit engendre de la nouveauté… au cœur de nos fragilités comme de nos richesses. »

Vos témoignages

  • 15 octobre 2011 17:51

    Merci pour cette interpellation ! Où que nous soyons, essayons de « transformer nos limites en leviers » !Cela appelle encore et toujours « ouverture et créativité ». Avec vous dans ce désir ! La communauté de Charenton-le-Pont