Mercredi 24 décembre 2014 — Dernier ajout mercredi 24 juin 2015

Myriam

0 vote

La lumière filtre à travers les interstices de la porte, Le soleil se lève à l’horizon. Que fais-tu Marie à cette heure du jour ? Ton tablier est noué comme pour le service Et tu pétris le pain pour aujourd’hui. Tu en fais une boule que tu roules sur la planche. Tu es là seule, en silence, toute à ton travail quotidien. Tu as mis la pâte sur une surface plate, elle va gonfler un peu Anne, ta mère doit mettre de l’ordre dans la maison Avant que les voisines passent dire bonjour En allant chercher de l’eau. Il faut bien se donner les nouvelles du jour. Joachim est au travail depuis un moment déjà

Mais, qu’as-tu donc Marie ? Te voilà figée comme si tu voyais l’invisible Tu es surprise, toute tendue vers ce que tu entends  :« le Seigneur est avec toi » Oui, tu le sais, le Seigneur chemine avec son peuple, Il est avec chaque homme ou femme juste, Il est avec tous les petits, pourquoi serait Il avec moi spécialement ?

« Comblée de grâces, le Seigneur est avec toi » Comblée de grâces, et pourquoi donc ? Je ressemble à toutes les jeunes filles de mon pays Qu’est-ce qui me différencie ? Un jour je me marierai avec Joseph et j’aurai une vie de femme ?

« Voici que tu vas concevoir un Fils, tu lui donneras le nom de Jésus. » Concevoir, mais comment est-ce possible, ce n’est pas naturel comme cela. Déjà il a un nom et ce sera un garçon ? Ces paroles sont difficiles à entendre. Les chemins de Dieu sont impénétrables.

« Tu as trouvé grâces auprès de Dieu ! » Comment Dieu a-t-il pensé à moi ? Qui suis-je pour avoir un tel honneur ? Je ne suis que Marie de Nazareth et mes parents sont des gens tout simples Et que vont-ils penser de moi bientôt ? Et Joseph dans ce projet ?

« Il sera appelé le Fils du très haut, » Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son Père. Je connais bien la Bible, je sais ce que recouvrent ces mots, Le salut est de nouveau en route, Dieu veut encore sauver son peuple, Il sera le descendant de David, notre grand roi Il sera le rejeton jailli de la racine et qui refleurira. C’est tout de même un projet qui me dépasse.

« L’Esprit Saint viendra sur toi, c’est pourquoi celui qui va naître sera Saint » L’esprit Saint va mettre en mon corps un germe qu’il fera grandir. Je prête mon corps au projet du Seigneur, je serai la mère du Dieu qui vient. Je ne peux pas dire non à un tel projet car il n’engage pas que moi. C’est tout le peuple qui est concerné, c’est tout le peuple qui va être dans la joie. Ma joie c’est qu’il sera toujours avec moi et que je sais qu’il fera de grandes choses ; Saint est son nom

Marie que fais-tu maintenant ? Je vais mettre le pain à cuire, il est temps. Je secoue mon tablier pour faire tomber la farine Et je vais nettoyer autour de la table. Je suis changée depuis tout à l’heure, Mais le travail est à faire même si je me sais habitée par un autre que moi. Elisabeth, quelle joie pour cette vieille femme, Dieu est grand. Je vais aller la voir pour que nous puissions en parler ensemble. Une bonne nouvelle ne se garde pas pour soi, elle est faite pour être partagée. Elle aura besoin d’une aide ; un bébé cela demande du temps et un savoir. A partir d’aujourd’hui je n’aurai jamais fini de donner Dieu autour de moi. C’est là sa volonté et je suis sa servante. L’esprit Saint et avec moi.

Vos témoignages

  • Thérèse Revault 29 décembre 2014 17:34

    Tu nous fais là un beau cadeau, Maryvonne ; merci +++ Continuons à scruter tout ce que « Myriam », Femme totalement livrée à l’Esprit au cœur d’une exigeante « aventure », a à nous dire dans notre aujourd’hui . Merci Maryvonne et bon « enracinement » en terre d’Elven ! Avec toi ,