Lundi 6 février 2017 — Dernier ajout samedi 16 juin 2018

Marie Balavenne : une femme pour le monde d’aujourd’hui Enregistrer au format PDF

0 vote

Dimanche 5 février, des jeunes de Nanterre se sont réunis pour une séance d’aumônerie. Ils viennent à la paroisse Saint Paul. Ce sont des jeunes de nos quartiers populaires. Je suis chargée du groupe de 6e et j’ai profité de l’absence de l’animatrice de 5e pour réunir les deux équipes autour du diaporama de Marie Balavenne. Françoise est venue de Paris pour apporter une aide technique

Les treize jeunes présents ont été intéressés par la personnalité de Marie Balavenne : • C’est une femme qui est morte depuis longtemps et on en parle encore. • Elle a vécu pauvre, c’est pourquoi elle aimait les enfants pauvres. • Elle a vécu beaucoup d’épreuves, mais elle s’en est bien sortie.

Pour les jeunes, il était étonnant de voir l’expansion de la congrégation à travers le monde. Quand on a parlé du Cameroun, deux jeunes ont dit qu’ils étaient originaires du Cameroun. La réflexion sur les œuvres corporelles et spirituelles de miséricorde a bien attiré l’attention des jeunes sur l’essentiel de la vie chrétienne : Vivre l’amour de Dieu et l’amour du prochain

. Je trouve que l’enseignement donné a été bien reçu. Je travaille beaucoup habituellement à partir de l’Evangile. A cette occasion, des jeunes ont vu comment l’Evangile peut être mis en pratique. Cela s’est passé il y a plus de trois cents ans, mais c’est encore d’actualité.

Cela, les jeunes l’ont bien compris. Ils constatent bien que les injustices existent encore. Dans des séances précédentes, des jeunes ont su me parler de difficultés vécues au collège. Ce qui se passe dans le monde ne les laisse pas indifférents.

Je pense que modestement, nous avons essayé de donner cette espérance aux jeunes : Il est possible de transformer le monde par l’amour.