Samedi 1er juillet 2017 — Dernier ajout samedi 16 juin 2018

Marie Balavenne, femme de miséricorde Enregistrer au format PDF

1 vote

Année Marie Balavenne, vers le 15 Août

« Notre engagement dans la Mission se vit souvent par de simples gestes humains, apparemment sans importance ‘Tout ce que vous avez fait à ‘un de ces petits qui sont es frères, c’est à moi que vous l’avez fait’ Mt 25,40 » R.V. 10

Un autre aspect de la miséricorde c’est le pardon, la réconciliation. Une parabole qui nous montre la miséricorde en acte est celle du « Fils prodigue » Luc 15,11-32. Dans cette parabole, Jésus nous apprend ce qu’est l’amour et le pardon inconditionnels comment restaurer les relations, ce qu’est la patience. Quand nous nous examinons, nous pouvons probablement reconnaître en nous une part de chacune de ces figures. La part du père en nous qui espère ardemment le retour de ceux qui sont perdus, la part du fils qui veut tout à l’instant même, la part du fils aîné qui reflète une fidélité sans amour. Ces trois personnes en nous concourent entre elles pour modeler nos vies. L’image du père accueillant le fils qui revient vers lui nous rappelle de quelle manière, nous aussi, nous sommes appelés à répondre à ceux/celles qui se repentent.

Marie Balavenne : femme de prière, ouverte aux détresses de ceux qui l’entourent, femme humble, modeste, ouverte à l’amour de Dieu ; femme rempli de l’audace de l’Esprit, femme au service de tous, femme qui a connu les joies et les peines de la vie, femme au grand cœur, femme de miséricorde.

Femme de son temps….femme pour notre temps…

Anne DONNELLY – Colombe 50 page 4