Ouvrir sa porte et son coeur.
Vendredi 6 septembre 2013 — Dernier ajout mercredi 4 septembre 2013

Joie d’une rencontre Enregistrer au format PDF

A la communauté de l’Ile de Sein
0 vote

4 guides aînées à la rencontre des sœurs de l’Ile de Sein

Le 4 août dernier, nous, les sœurs de la Communauté de l’Ile de Sein, avons eu la joie d’accueillir Pauline, Gwendoline, Viridiane et Clémence. Ce sont quatre jeunes de 18 à 22 ans engagées dans le scoutisme ; elles font parties des Guides-Aînées venues de la Drôme.

Leur but ?
Faire connaissance avec l’île, avec le désir de se mettre au service de la paroisse.
Elles ont logé dans un local paroissial, découvrant une vie simple et plus rustique que ce qu’elles vivent habituellement chez elles.

Dès leur arrivée, elles ont proposé leurs services. L’occasion était bonne, puisque le lendemain, c’était le Pardon de St Corentin. La célébration eucharistique devait être célébrée dans une chapelle située à l’autre bout de l’île et il fallait acheminer tout le matériel pour la messe.

Le jour du Pardon, Pauline, Gwendoline, Viridiane et Clémence ont porté la bannière de la Ste Vierge en procession.

Les jours suivants, elles ont beaucoup travaillé dans le jardin de la communauté : désherber, porter les mauvaises herbes à la déchetterie (en chariot, bien sûr !) et ramasser les échalotes.

Elles ont su aussi, heureusement, se réserver du temps pour visiter l’île, jouir de la plage et contempler les magnifiques couchers de soleil et les lumières des phares qui s’allumaient au large.

A 18 H. tous les soirs, elles se joignaient à nous et à quelques autres personnes pour prier l’Office des Vêpres, à l’oratoire.

Un jour, pour marquer les 18 ans de Gwendoline, nous les avons invitées à la communauté pour prendre un dessert. Là, elles ont partagé ce qu’elles vivaient en tant que Guides et comment elles étaient insérées dans leur vie scolaire ou professionnelle.

Le lendemain soir, c’est nous qui étions invitées à leur table.

Ce furent quatre jours… trop courts… mais, oh combien ! riches en échanges !

Sur une carte reçue après leur départ, elles nous disent avoir été touchées par notre accueil et notre joie. De notre côté, nous avons été impressionnées par cette belle jeunesse. Ce fut vraiment une bonne rencontre inter-générations !

Yvette, Marie-Yvette, Cécile