Vendredi 3 avril 2015 — Dernier ajout mercredi 24 juin 2015

Jésus dénudé

0 vote

Jésus dénudé Homme à la colonne Temple nouveau « …pas fait de main d’homme. »

Jésus dénudé, flagellé, méprisé. Christ à la colonne. En ta chair la douleur infligée par tes frères en ta chair d’innocent torturé. 

En ta chair le poids de nos douleurs misères accumulées. Elles pèsent sur toi.

Verbe né de Marie tu assumes l’humaine nature pour toujours. Tout enfant d’homme, dans la douleur appelle sa mère. Et c’est le Père qui répond :
-  « Tu es mon Fils bien aimé. »

Jésus dénudé, émondé. Christ à la colonne posée sur pierre d’angle. Tu puises sève vive au cœur du Père Larmes et sang mêlés

  • « Mon sang versé… »

Couronne d’ignominie Manteau de dérision.

  • « …Tu ne peux m’abandonner à la mort ni laisser ton ami voir la corruption. »

Jésus dénudé, abandonné, Agneau livré ton esprit déjà tisse les mots du pardon :

  • « Père, ils ne savent pas… »

Cette présence en toi est force neuve, cri d’amour dans les cris de douleur.

Jésus dénudé colonne du temple rebâti en trois jours.

Les trois jours d’Abraham entraînant Isaac vers la folle offrande, l’accueil du don renouvelé.

Ce que tu as donné, Père, Jamais tu ne reprends ! Tu transfigures !