Lundi 21 novembre 2016 — Dernier ajout dimanche 27 novembre 2016

« Il est le Roi… le serviteur »

0 vote
  •  

« Dieu a jugé bon qu’habite en Lui toute plénitude ! » Ainsi s’exprime St Paul aux chrétiens de Colosses quand il parle du Christ. Homme-Dieu, il réconcilie tous les êtres dans sa paix. Par le don de sa vie ; il abat tous les murs de haine. En Lui, le pardon de Dieu nous est donné.

Quand nous regardons le monde, certes, nous rendons grâce pour les gestes magnifiques de solidarité qui se déploient chaque jour par tant d’hommes et de femmes pleins de compassion pour ceux qui souffrent,.. mais nous voyons aussi des murs érigés encore et toujours entre les pays ; les murs « anti-immigration » sont toujours très élevés… Des barrières sont maintenues dressées entre les générations, entre les favorisés et ceux qui n’ont rien. Aussi, « celui qui a vaincu la haine » nous presse-t-il, là où nous sommes et avec nos moyens, de continuer, avec la force de l’Esprit, son œuvre de justice et de paix.

Dans son chapitre 23, 35-43, Luc nous montre quelqu’un qui s’est ouvert au pardon de Dieu, au Calvaire. Tandis que les chefs religieux crient : « qu’il se sauve lui-même s’il est le Messie de dieu », un malfaiteur, conscient de la justesse de sa condamnation, le regard tourné vers Jésus agonisant, murmure : « Souviens-toi de moi quand tu seras dans ton royaume ! » ! Quand Dieu se souvient, toute l’Histoire d’Israël le confirme, c’est pour intervenir en faveur de son peuple et le sauver. Une fois de plus, cet homme qui se tourne, plein de confiance vers Jésus , reçoit la promesse de son salut : « Aujourd’hui même, tu sera avec moi dans le Paradis » ! C’est plus qu’une promesse, c’est la réalisation de la promesse…

Même si se termine aujourd’hui « l’année de la Miséricorde », nous sommes sûrs que le Père continue de nous entourer de son amour miséricordieux et qu’il nous invite à nous tenir réconciliés avec le Christ. Que se réalise donc le souhait du Pape François :

« Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du règne de Dieu déjà présent au milieu de nous ! »

Vos témoignages

  • Cavaloc Marie-France 21 novembre 2016 14:11

    Merci pour cette réflexion sur le Roi, le Serviteur. Elle arrive en ce jour de la Présentation… Lents préparatifs de cette Histoire du salut en Jésus. Et que la miséricorde continue à irriguer nos vies.
    Marie-France