Lundi 5 octobre 2015 — Dernier ajout lundi 26 octobre 2015

Gertrude croit à l’évangélisation par le chant.

0 vote

Voilà le souci de Gertrude : annoncer l’Evangile par le chant. Elle a monté une chorale composée de 70 %.de migrants. Et samedi, en fin d’après midi, la chorale Plérinaise, « cœur à chœur », des Filles du Saint-Esprit, a fait un tabac lors de son passage au marché bio artisanal de la Ville-Josse.

Une dizaine de chanteurs ont interprété les airs de leur répertoire, apportant une touche d’originalité et de poésie à la soirée. La pluie n’a donc pas gâché le bel enthousiasme de la troupe dirigée par Eric Wamba et Isabelle Castillo.

A l’origine, la formation pastorale des migrants est une association d’animation culturelle dont l’objectif est de réunir des gens de toutes nationalités. Fondée par Sœur Gertrude, Fille du Saint-Esprit, la chorale se produit régulièrement dans les églises costarmoricaines et participe à différentes manifestations.

Vos témoignages

  • Marie-France Cavaloc 10 octobre 2015 11:22

    Gertrude, BRAVO ! Tu as eu une très bonne idée et cet engagement te va bien. Le chant est très porteur. Moi aussi je crois à cette mission. Tu fais chanter et danser l’Afrique en France et c’est bon pour tous. Que ces rythmes et ces chants portent paix et joie !