Vendredi 16 septembre 2011

Entre dans la danse de l’Esprit ! Enregistrer au format PDF

0 vote

Exhortation pour une vie dans l’Esprit.


Laisse-toi emporter dans son élan, sa fougue et son audace.
Laisse-toi brûler de son feu et transmet-le à ton peuple par-delà les frontières !
Tu portes en toi l’amour passionné de Jésus-Christ, il te brûle intérieurement le cœur. Laisse-le s’exprimer librement et entre dans l’utopie du Royaume contemplant les bourgeons naissants, cultivant les germes d’avenir et faisant germer du neuf là où rien ne le laissait présager.
L’Esprit te parle d’une manière particulière. Réponds-tu à son dynamisme, à sa force qui t’invite à l’audace ? Discernes-tu avec d’autres pour rester créative, inventive, « ingénieuse pour trouver les moyens de servir » ?
Les événements de la société, du monde, de l’Eglise ont toujours été ce qui a bousculé la congrégation pour prendre de nouvelles initiatives.
Le souci des jeunes, permanent depuis les origines, les nouvelles pauvretés vont-ils susciter en toi des énergies nouvelles ?
Annonces-tu la Bonne Nouvelle d’un Dieu de miséricorde et de tendresse ? Héritière de Marie Balavenne, entre dans le grand mouvement de solidarité du monde, ne cesse pas de te donner au plus pauvre, de donner de ton nécessaire, crie ta colère face aux injustices, aux discriminations.
Notre option pour Jésus-Christ, pour les pauvres n’implique-t-elle pas un saut dans l’inconnu, une prise de risque qui nous sort de nos sécurités ?

Tu fais partie d’un « corps » international aux multiples couleurs. Regarde sa diversité et communie à sa vitalité.
Entre dans ce grand mouvement de réciprocité, n’hésite pas à offrir ta disponibilité pour la mission d’amour dans le monde. Es-tu consciente que cette diversité te fait aussi advenir à ta propre identité de Fille du Saint Esprit ? Car plus qu’une solidarité hors de toi à faire grandir, il s’agit de faire vivre celle qui en toi vit depuis toujours.
La passion de la charité te brûle et t’invite à revisiter ta propre consécration au Christ à entrer dans cette solidarité fondée sur l’amour inconditionnel de l’humanité et à faire de ta vie une action de grâce permanente se répercutant comme en ricochet au cœur du monde. Tu témoignes alors avec d’autres de la puissance du Ressuscité.
Avec des sœurs, en communauté, en congrégation, tu apprends à aimer l’autre, à la respecter, à entrer en solidarité avec elle. Ta communauté devient le lieu où l’amour est donné et reçu. Vivant et joyeux témoignage de l’amour fraternel, le tout venant peut même y trouver une source où se désaltérer.
Sans que tu le saches, le feu qui te brûle et t’animes, se répand alors au cœur de ceux qui croisent ton chemin.
Aimer, seulement aimer…Etre fondé, enraciné dans l’amour pour que le Christ habite en ton cœur, en nos cœurs par la foi…
N’est-ce pas là l’essentiel ?