Droit d’Asile ?

jeudi 27 novembre 2014
par  Geneviève Dumur
popularité : 32%
0 vote

« Nous croyons que la diversité et les échanges qu’apportent les migrations peuvent, de multiples façons, être facteurs d’ouverture et d’enrichissement mutuel. »

En ce samedi 22 novembre, un tapis, long sans doute d’une centaine de mètres, est déroulé sur la place de l’Hôtel de Ville de Lorient. JPEG - 67.4 ko

Non pas un tapis rouge, en l’honneur d’une personnalité à recevoir … mais un très long tapis blanc où sont inscrits les noms de tous les migrants, morts entre 2003 et 2013, en essayant de venir jusqu’en Europe …

Plus de 17 000 noms, d’hommes, de femmes, d’enfants, de tous pays et continents, qui rêvaient d’une vie meilleure pour eux et leur famille …
Longue, trop longue et poignante liste, qui nous dérange et nous interpelle … et qui s’est encore allongée de combien de noms depuis un an ?

Et nous sommes là : membres du CCFD-Terre Solidaire, de la CIMADE, du CRISLA, des Cercles de Silence, de Réseau Education sans frontières (et soutenus aussi par l’ACAT  ) … conscients, les uns et les autres, de l’ampleur et de la complexité de la question … et de la petitesse de nos moyens … Mais convaincus, aussi, que nos petits gestes peuvent aider à plus d’humanité .

Les passants sont intrigués par ce tapis inhabituel … Nous essayons d’entrer en contact avec eux, de dialoguer avec ceux qui l’acceptent … pour abattre un peu le mur des idées reçues qui engendrent peur et rejet … de parler des droits des migrants : droit d’être accueillis, mis en sécurité, conseillés dans leur démarche de demande d’asile … droit d’avoir une étude honnête de leur dossier et une décision juste … droit d’accéder au recours en cas de refus, sans en être empêchés …

Nous nous risquons aussi à proposer à ceux qui le veulent de signer une pétition, adressée à nos députés.
En effet, une loi concernant l’asile et le droit des étrangers doit être bientôt discutée et votée à l’Assemblée Nationale.
Par cette pétition, nous demandons à nos représentants politiques de faire en sorte que cette loi ne restreigne pas les droits des migrants, mais au contraire, les confirme, et veille à les faire respecter.

Coïncidence, qui nous interpelle encore ! … C’est juste en ce dimanche que nous entendons, dans nos paroisses, le texte de Matthieu 25 « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, malade … et vous m’avez habillé, visité »
ces paroles résonnent en nous de façon toute particulière, et toute cette liste de noms nous revient au cœur … avec la question : « Qu’as-tu fait de ton frère ? »

Appel, invitation pressante … à prendre soin les uns des autres, ici et ailleurs … et à travailler ensemble pour construire un monde plus fraternel, où chacun ait le droit de vivre dignement.


Commentaires

Droit d’Asile ?
mardi 2 décembre 2014 à 13h50 - par  Cavaloc Marie-France

Geneviève,

ton article est très intéressant. Merci de nous secouer pour cette attention aux « frères » en si grande difficulté. Droit d’asile ? droit de vivre ?…
Par l’ACAT   j’ai aussi écrit ces cartes aux messages et aux dessins saisissants, expédiés aux députés et sénateurs. C’est si peu ! mais au moins cela et la prière !

Bonne fête du 8 décembre et que Marie nous rende attentives… et joyeuses.