Droit d’Asile ?

jeudi 27 novembre 2014
par  Geneviève Dumur
popularité : 32%

« Nous croyons que la diversité et les échanges qu’apportent les migrations peuvent, de multiples façons, être facteurs d’ouverture et d’enrichissement mutuel. »

En ce samedi 22 novembre, un tapis, long sans doute d’une centaine de mètres, est déroulé sur la place de l’Hôtel de Ville de Lorient.

Non pas un tapis rouge, en l’honneur d’une personnalité à recevoir … mais un très long tapis blanc où sont inscrits les noms de tous les migrants, morts entre 2003 et 2013, en essayant de venir jusqu’en Europe …

Plus de 17 000 noms, d’hommes, de femmes, d’enfants, de tous pays et continents, qui rêvaient d’une vie meilleure pour eux et leur famille …
Longue, trop longue et poignante liste, qui nous dérange et nous interpelle … et qui s’est encore allongée de combien de noms depuis un an ?

Et nous sommes là : membres du CCFD-Terre Solidaire, de la CIMADE, du CRISLA, des Cercles de Silence, de Réseau Education sans frontières (et soutenus aussi par l’ACAT  ) … conscients, les uns et les autres, de l’ampleur et de la complexité de la question … et de la petitesse de nos moyens … Mais convaincus, aussi, que nos petits gestes peuvent aider à plus d’humanité .

Les passants sont intrigués par ce tapis inhabituel … Nous essayons d’entrer en contact avec eux, de dialoguer avec ceux qui l’acceptent … pour abattre un peu le mur des idées reçues qui engendrent peur et rejet … de parler des droits des migrants : droit d’être accueillis, mis en sécurité, conseillés dans leur démarche de demande d’asile … droit d’avoir une étude honnête de leur dossier et une décision juste … droit d’accéder au recours en cas de refus, sans en être empêchés …

Nous nous risquons aussi à proposer à ceux qui le veulent de signer une pétition, adressée à nos députés.
En effet, une loi concernant l’asile et le droit des étrangers doit être bientôt discutée et votée à l’Assemblée Nationale.
Par cette pétition, nous demandons à nos représentants politiques de faire en sorte que cette loi ne restreigne pas les droits des migrants, mais au contraire, les confirme, et veille à les faire respecter.

Coïncidence, qui nous interpelle encore ! … C’est juste en ce dimanche que nous entendons, dans nos paroisses, le texte de Matthieu 25 « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, malade … et vous m’avez habillé, visité »
ces paroles résonnent en nous de façon toute particulière, et toute cette liste de noms nous revient au cœur … avec la question : « Qu’as-tu fait de ton frère ? »

Appel, invitation pressante … à prendre soin les uns des autres, ici et ailleurs … et à travailler ensemble pour construire un monde plus fraternel, où chacun ait le droit de vivre dignement.

info document -  voir en grand cette image

info document -  voir en grand cette image


info document -  voir en grand cette image


info document -  voir en grand cette image

Commentaires

Droit d’Asile ?
mardi 2 décembre 2014 à 13h50 - par  Cavaloc Marie-France

Geneviève,

ton article est très intéressant. Merci de nous secouer pour cette attention aux « frères » en si grande difficulté. Droit d’asile ? droit de vivre ?…
Par l’ACAT   j’ai aussi écrit ces cartes aux messages et aux dessins saisissants, expédiés aux députés et sénateurs. C’est si peu ! mais au moins cela et la prière !

Bonne fête du 8 décembre et que Marie nous rende attentives… et joyeuses.