Samedi 6 septembre 2014

Devenir guetteur ! Enregistrer au format PDF

0 vote

Etre guetteur : un travail de patience,… de longue écoute,…une affaire de regard attentif,…de bonne maîtrise de soi !….

Ezéchiel est exilé à Babylone. A l’écoute de Dieu, il se fait guetteur ! : c’est la mission qu’il reçoit de lui… Guetteur de la Parole du Seigneur qui lui parle au creux de son Histoire… , guetteur pour son peuple afin que celui-ci garde au cœur l’espérance de retourner au pays des Pères, l’espérance d’une libération , au moins aussi belle que celle que les Ancêtres ont vécue sous la conduite de Moïse !

Paul, autre guetteur ! Il veille fraternellement sur les communautés qu’il a fondées ; il leur rappelle inlassablement l’essentiel de la Loi, l’essentiel de le Foi : « tu aimeras… ». Une seule dette est requise, dit-il aux nouveaux chrétiens de Rome : « celle de »l’amour mutuel« Jésus, le guetteur suprême, merveilleusement attentif à la vie des gens de son temps, qui s’est engagé jusqu’à l’extrême pour que »tous aient la vie en abondance« . Votre Père des cieux, nous dit-il, ne veut »qu’aucun de ces petits ne se perde !"..

Cette vigilance de guetteur est confiée aux disciples, donc à nous aujourd’hui. Baptisés récents ou de longue date, nous avons la même mission : aimer les autres, vivre la solidarité. Dans un monde déchiré, assailli de toutes sortes de maux, nous nous sentons souvent impuissants !… Mais une chose est sûre : le Christ ressuscité nous assure de sa Présence, réalisant notre communion quand nous faisons un pas vers l’autre, conduisant à son accomplissement l’Histoire de l’humanité.